accueilActualitéCoup d'oeil sur le mondeNewsreelsciences et santé

Support, évaluation et alerte: les maîtres mots de la COVID-19, aujourd’hui

Une réunion de suivi, d’évaluation et de la mise en œuvre des mesures de prévention relatives à la maladie du coronavirus dans les structures d’accueil, a été tenue par la task force travaillant sur le protocole sanitaire dans les aéroports internationaux Toussaint Louverture et du Cap-Haïtien. Parallèlement, le pays a reçu un support en matériel sanitaire, dont le coût n’est pas spécifié́, et qui a été livré à des hôpitaux publics et privés, engagés dans la lutte contre la COVID-19. Ce don en matériel a été reçu à l’hôtel El Rancho, en provenance de la diaspora de la région Ile de France, représentée par Mme Anne-Louise Mésadieu. D’autre part, 192 504 familles sur les 1,5 millions annoncées ont reçu les 3 000 gourdes de transfert d’accompagnement social, dans le cadre de la propagation du coronavirus via la plateforme MonCash, près de quatre mois après les promesses faites à ce sujet par Jovenel Moïse.

La task force du Gouvernement, composée du ministre des Haïtiens vivant à l’étranger (MHAVE), Gonzague Day, du ministre délégué auprès du Premier ministre, en charge de la Citoyenneté, Guy François et de la ministre du Tourisme, Myriam Jean, continue de travailler de concert avec les autres acteurs et opérateurs impliqués, dont le ministère de la Santé publique (MSPP), représenté par le Docteur Patrick Dely, l’AAN, les services au sol, la sûreté, les lignes aériennes nationales et internationales, afin de rassurer tous les passagers et usagers, sur les dispositions prises pour leur protection et celle de la population contre la propagation de la pandémie de COVID-19.

L’ambassadeur de France, José Gomez, a salué l’engagement de Mme Mésadieu, son parcours, le pont qu’elle est entre Haïti et l’Île-de-France. Le diplomate a évoqué́, de manière plus globale, l’appui de la France à Haïti, dans le cadre de la réponse à la COVID-19. Son pays engage 7,5 millions d’euros, a fait savoir José Gomez qui a salué le travail des médecins haïtiens, de l’État haïtien et du Dr Jean William Pape.

Le Dr Jean William Pape a, pour sa part, souligné l’importance de l’engagement de Anne-Louise Mésadieu et de tous les Haïtiens de la diaspora dont les envois de transferts d’argent représentent 30 % du PIB d’Haïti. Le Dr Lauré Adrien, directeur général du MSPP et co-président de la Commission de gestion de la COVID-19, a lui aussi remercié pour ce support et promis que les hôpitaux publics bénéficiaires en feront bon usage. Le Dr Lauré Adrien a aussi souligné que c’est la première fois, dans toute l’histoire du pays, qu’un gouvernement a fait autant d’ «investissements intelligents» dans la santé́. «On n’en a jamais trop. Toute aide est la bienvenue et doit être appréciée à sa juste valeur», a indiqué Dr Adrien. Ce support va renforcer le matériel déjà̀ disponible à l’HUEH, a indiqué, de son côté, la directrice de l’HUEH, Dr Jessie Colimon Adrien.

Selon un communiqué de MonCash, le gouvernement a effectué, à nos jours, six transferts d’argent sur sa plateforme. Ce qui porte à exactement 192 504 personnes ayant reçu les 3 072 gourdes d’accompagnement social, promis par le gouvernement. Le dernier transfert a été réalisé le 30 juin dernier, a précisé le communiqué, soulignant que sur une liste de 50 000 bénéficiaires, 49 027 ont reçu les 3 072 gourdes et les 973 autres noms figurant sur la liste n’ont pas été encore traités.

Pour encourager la population à limiter ses déplacements durant la période de l’état d’urgence sanitaire, déclarée le 19 mars dernier pour éviter la propagation du coronavirus, le président de la République avait annoncé, le 30 mars, que le gouvernement allait distribuer des rations alimentaires sèches à un peu plus d’un million de familles et de l’argent cash à 1,5 million parmi les plus vulnérables.

Lors de cette annonce, le chef de l’État avait dit déjà identifier les bénéficiaires. «Nous avons pu identifier 500 000 familles dans les zones rurales et un million dans les zones urbaines», avait indiqué Jovenel Moïse, lors d’une adresse à la nation. Notons que, pour la distribution de l’argent cash à 1,5 million de familles et de la nourriture à un million au cours du mois d’avril, le Trésor public devait débloquer environ sept milliards de gourdes.

Altidor Jean Hervé

Haitian Creole ad cec 1

Related Articles

Check Also

Close
Close
%d bloggers like this: