accueilActualitéCoup d'oeil sur le mondesciences et santé

Les cas de contamination se multiplient lentement, contrairement à la République voisine

Les cas d’infections à la COVID-19 continuent d’augmenter. Le pays compte plus de 6 000 cas confirmés de COVID-19, dont 145 personnes décédées, en Haïti, a indiqué un avis du ministère de la Santé Publique et de la Population, MSPP. La confirmation de 71 nouveaux cas d’infection à la COVID-19, comprenant 2 décès, a porté le nombre d’infections au virus à 6 902 cas, dont 3 484 personnes déclarées guéries sur 15 660 cas suspects.

Parallèlement, le Directeur de la Caisse d’Assistance Sociale (CAS) a distribué, le jeudi 16 juillet 2020, des kits sanitaires et alimentaires aux pèlerins de Saut-d’Eau et de Carrefour, à l’occasion de la célébration de la fête de Notre-Dame du Mont-Carmel. Plus de trois mille familles en sont sorties bénéficiaires, a fait savoir Frantz Iderice. En ce temps de fêtes patronales, coïncidant à la période de la pandémie de COVID-19, les pèlerins pourraient se laisser emporter, en oubliant certains gestes-barrières et de protection. Pour aider à combattre la propagation du Coronavirus et pour venir du même coup en aide aux plus vulnérables, le Directeur de la Caisse d’Assistance Sociale, Frantz Iderice, a entrepris l’initiative de distribuer des cache-nez et d’autres matériels de prévention, ainsi que des kits alimentaires aux pèlerins.

De son côté, le président dominicain, Danilo Medina, a demandé l’autorisation du Congrès national de déclarer à nouveau l’état d’urgence sur le territoire national, en raison de l’évolution épidémiologique récente de la COVID-19. Il s’agit de la cinquième demande d’état d’urgence présentée par le président, le dernier mandat approuvé par le Congrès national ayant pris fin il y a seulement 17 jours. «En vertu de cela, après avoir consulté les autorités élues, nous avons décidé de demander, au Congrès national, l’autorisation de déclarer le territoire national en état d’urgence pour une période de quarante-cinq (45) jours», indique le document numéro 011389.

Le nombre de personnes infectées est passé à 47 671, avec 23 283 cas actifs, 3 495 en isolement hospitalier, 246 dans les unités de soins intensifs et 929 décès.

Dans le cadre du Programme de Coopération Binationale en faveur des relations entre Haïti et la République Dominicaine: Volet «Environnement, Changement Climatique et Réduction des Risques de Catastrophes», financé par l’Union européenne et le gouvernement allemand, et exécuté par l’Agence de Coopération Allemande (GIZ), une campagne de sensibilisation sur la pandémie de COVID-19 a été menée, avec les Comités communaux et locaux de la protection civile d’Anse-à-Pitres et de Thiotte. L’ONG haïtienne «Société de l’Information en Communication Sociale et Économie » (SIKSE), a apporté un soutien technique et logistique, au cours de cette campagne, apprend-on d’un communiqué émanant du Bureau de l’Ordonnateur National du Fonds Européen de Développement.

La campagne comprenait des activités de formation et de sensibilisation par différents moyens, tels que des visites de porte-à-porte, des messages audio par mégaphone, des sound trucks, des émissions de radio, ainsi que des documents imprimés tels que des brochures et des affiches. Des maillots, des mégaphones et du matériel de protection individuelle et d’hygiène ont été donnés à cette fin, informe le communiqué.

Au total, 150 membres des comités communaux et locaux de la Protection Civile, 120 dirigeants communautaires, des représentant(e)s d’organisations communautaires et d’églises, ainsi que 120 agents de sensibilisation – en incluant les agents de santé communautaire polyvalents (ASCP) – ont participé à une formation d’une demi-journée sur la protection individuelle et collective contre la COVID-19 et ont reçu des équipements de protection individuelle tels que des masques, des lunettes et du gel antibactérien.

Altidor Jean Hervé

Haitian Creole ad cec 1

Related Articles

Close
%d bloggers like this: