accueilActualitéArchivesCoup d'oeil sur le mondeNewsreelPratiques culturellessciences et santé

Le coronavirus s’étend, l’OMS appelle à l’unité. Le MSPP se dit vigilant

Les cas de contaminations à la covid-19 se multiplient un peu partout dans le monde. Cette réalité pousse certains pays à se confiner ou à confiner certaines régions. En Haïti plus de 6 500 cas d’infection ont déjà été comptabilisés, pour environ 123 personnes décédées.

Depuis le début de la pandémie, le nombre de cas recensés s’élève à 11, 850,886 confirmés dans 188 pays. Parallèlement 6 467 428 personnes ont été guéries de la Covid-19 dans le monde pour 544 722 personnes mortes. Toutefois le nombre de cas actifs dans le monde est actuellement de 4 838 736.

Face à cet état de fait, le chef de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a mis en garde contre les divisions de la communauté internationale qui selon lui donnent l’avantage au Coronavirus. Cette mise en garde est survenue deux jours après que les Etats-Unis eurent officiellement confirmé son retrait de l’Organisation. «Les divisions entre nous donnent l’avantage au virus et nous ne pourrons pas vaincre la pandémie si nous sommes divisés», avait déclaré le directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, devant les diplomates des Etats membres.

Avec la reprise des vols internationaux, plusieurs spécialistes en santé publique et quelques citoyens ont attiré l’attention du MSPP sur les dégâts qui peuvent découler d’une telle décision, notamment avec l’explosion de cas de coronavirus en Floride. A cet effet, le ministère de la Santé publique et de la Population «Conformément au Règlement sanitaire international (RSI 2005) dont Haïti est un État signataire, envisage la mise en œuvre d’un ensemble de mesures qui doivent être respectées avec la reprise des vols internationaux». Ainsi le MSPP exige l’adoption des mesures de protection individuelle et collective par tous les employés pour éviter de se faire contaminer ou de contaminer d’autres usagers des lieux. Dans cette note portant la signature de la ministre de la Santé publique et de la Population, Dr Marie Gréta Roy Clément, il est aussi de la responsabilité des autorités aéroportuaires de « veiller à l’application stricte des mesures d’hygiène préconisées par le MSPP à l’intérieur des bâtiments et dans le périmètre immédiat ».

Les passagers désireux de se rendre en Haïti doivent «remplir le formulaire d’évaluation de risque de la Covid-19 qui leur sera remis par les responsables des lignes aériennes au moment de leur enregistrement. Ils doivent fournir des informations véridiques tout en s’engageant à respecter les consignes du MSPP durant le voyage et durant toute la durée du séjour sur le sol haïtien. Le MSPP annonce qu’un test PCR négatif réalisé 72 heures avant l’embarquement sera obligatoire à partir de 15 juillet 2020 pour passagers provenant des États ou pays à forte incidence de cas de Covid-19.

Les compagnies aériennes ont pour responsabilité d’informer les passagers des mesures en vigueur avant le décollage et l’atterrissage ; garantir les mesures de protection pour leurs employés et les passagers ; s’assurer que tous les passagers portent un masque pendant toute la durée du vol ; s’assurer de la disponibilité de gel hydro-alcoolique dans l’avion ; respecter la distance physique d’au moins 1 mètre à l’intérieur de l’avion ; utiliser systématiquement la solution de gel hydro-alcoolique pour la désinfection des mains.

Face à cette remontée du nouveau coronavirus dans le monde, des nouvelles mesures sont en train d’être appliquées un peu partout dans le monde pour empêcher une nouvelle vague meurtrière de la pandémie. Toutefois au Brésil et dans certains états aux États-unis, la situation se complique de jour en jour.

Altidor Jean Hervé

Related Articles

Close
%d bloggers like this: