accueilActualitéEn brefNewsreel

PHTK, le Masi Madi dérange…

Un dangereux palier vient d’être franchi par le régime en place, à travers la publication des décrets pacotilles, avec en toile de fond les valeurs morales de la société haïtienne, qui se trouvent désormais exposées. Des voix s’élèvent dans divers secteurs de la vie nationale pour dénoncer le code pénal publiée par le Président Jovenel Moïse. Il serait dommage de s’arrêter en si bon chemin Jojo. La peur des responsables au pouvoir n’est pas infondée. Les décisions prises par le Président Jovenel Moïse et son Gouvernement de diriger le pays par décret ne sont que des agressions stupides et ignobles, et que le spectre de la terreur ne tarderait pas à planer sur le pouvoir, y compris le Président lui-même.

Le Président Jovenel Moïse se comporte comme le gros dur, dans une cour d’école élémentaire, qui se croit tout permis mais se retrouvera seul contre tous. Il se croit très sûr de lui mais un jour la cour se rebiffe car il commet trop d’erreurs. Comme nous l’assure l’Histoire, les empires belligérants s’effondrent toujours … c’est ainsi et c’est irréversible.

Des membres des organisations populaires conséquents ont fait savoir que de plus grandes surprises sont attendues dans les prochains jours pour stopper les dérives du Pouvoir. Le samedi 4 juin, des centaines de personnes ont manifesté dans la ville de Léogâne pour réclamer la démission du Président Jovenel Moïse au pouvoir.

De plus, le dirigeant de l’église de Dieu des Premiers Chrétiens d’Haïti, docteur Gérald Bataille a écrit aux responsables de l’ambassade du Canada en Haïti sur le fait qu’ils veulent imposer au peuple haïtien une loi sur l’homosexualité. Pasteur Bataille a rappelé que le peuple haïtien est un peuple moral et le pays a ses propres valeurs morales, sa propre culture et ses propres mœurs. «Je vous salue, je suis Rev. Dr. Gérald Bataille, pasteur et prédicateur de l’évangile depuis 51 années. Je vous écris dans le but de vous demander, est-ce que c’est un droit que vous avez d’imposer un peuple votre culture et votre coutume? Si oui, auriez-vous le droit de brandir votre drapeau Masi-Madi dans d’autre pays comme vous le faites en Haïti? Auriez-vous osé le droit de le faire en Irak, Iran, Venezuela, Cuba et même en Allemagne si ces pays là n’accepteraient pas le Masi-Madi? Je vous écris juste pour vous dire qu’en Haïti, nous sommes pauvres par ce que la communauté internationale nous a exploité. Mais malgré tout, nous sommes restés un peuple moral. Lévitique, 18:22 – Tu ne coucheras point avec un homme comme on couche avec une femme. C’est une abomination. «23» Tu ne coucheras point avec une bête, pour te souiller avec elle. La femme ne s’approchera point d’une bête, pour se prostituer à elle. C’est une confusion», a dit le pasteur Gérald Bataille.

Par ailleurs, le 5 juillet 2020 en la résidence officielle du Premier Ministre Joseph Jouthe s’est tenue une réunion de travail animé par le Premier Ministre sur la situation actuelle du code pénal. Pradel Henriquez, le Ministre de la culture, Rénald Lubérice le Secrétaire Général du conseil des Ministres, Jude Charles Faustin, Secrétaire Général de la Primature, les Conseillers spéciaux du Président: Guichard Doré et Patrick Chrispin et des professionnels du droit et d’autres cadres de l’Etat étaient entre autres présents à cette réunion. S’agissant de débats et de consultations capables d’aider la population, les chercheurs, les universitaires et les usagers du droit à mieux accéder au code pénal qui fait la une, ces temps-ci, toutes les portes sont ouvertes a déclaré le Premier Ministre.

Emmanuel Saintus

Related Articles

Close
%d bloggers like this: