accueilActualitéCoup d'oeil sur le mondeNewsreel

Ouverture?

Jovenel Moïse a plus d’une raison de partir, avant qu’il ne soit trop tard. Ce spécialiste en mensonges n’a pas cessé de bluffer le peuple haïtien. En effet, le lundi 29 juin, lors d’une adresse à la nation, au Palais National, Jovenel Moïse a fait part de l’ouverture graduelle de l’économie du pays. Plus de trois mois après la découverte du premier cas confirmé de COVID-19, le 23 mars écoulé, et, bien que le virus continue sa route en Haïti, le pouvoir en place a pris la décision de rouvrir l’économie nationale. «Sur le plan économique et social, le pays a connu des situations difficiles. Près de 20 000 emplois se sont volatilisés dans le secteur textile; pas de recettes au niveau des ports et aéroports du pays; la douane et la Direction Générale des Impôts (DGI) ne répondent pas», a déclaré Jovenel Moïse. Il a également raconté sa satisfaction, par rapport à la façon dont les différentes structures ont géré la crise, ajoutant que la pandémie est encore dans le pays et a demandé à la population de respecter toutes les dispositions sanitaires, imposées par les autorités.

«Les usines recommenceront à travailler à temps plein, à partir de lundi 6 juillet prochain», a révélé Jovenel Moïse qui a imploré les responsables des usines de veiller au respect des principes d’hygiène. Pour ce qui a trait à la reprise des activités scolaires, universitaires et religieuses, le président a indiqué que le gouvernement est en consultation avec les différentes cellules, et la population sera, sous peu, informée de la dernière décision.

Il a également annoncé la réouverture des ports et aéroports, à partir de ce mardi 30 juin 2020, désirant que les usagers observent toutes les mesures-barrières imposées par le ministère de la Santé publique et de la Population. «Les heures du couvre-feu reculent, elles sont en vigueur de 12 heures à 4 heures du matin», a-t-il fait savoir.

Emmanuel Saintus

Haitian Creole ad cec 1

Related Articles

Close
%d bloggers like this: