acceuilActualitéCoup d’oeil sur le mondeEconomie & FinancesEn brefInsécurité & BanditismeJustice

Rutshelle Guillaume ou l’incarnation d’une rebelle

Depuis la pandémie de COVID-19, affectant considérablement presque tous les secteurs et industries, notamment celles culturelles et créatives, les acteurs (trices) de ce secteur doivent se réinventer ou s’adapter à cette nouvelle configuration du marché, qui exige l’utilisation du numérique, si l’on veut apaiser la soif des fanatiques et conquérir un nouveau public, et peut-être le diversifier. Avec les deux premières personnes testées positives en Haïti à la mi-mars 2020, les autorités ont vite pris des mesures d’empêchement contre la propagation de COVID-19, entre autres, l’interdiction de tout rassemblement de plus de dix (10) personnes, l’état d’urgence sanitaire, interdiction de vol et le port obligatoire des masques. Cet ensemble de mesures appliquées à l’ensemble des acteurs (trices) du secteur culturel en Haïti, incite ces derniers à se redéfinir et donc à opter pour des stratégies d’organisation de spectacles virtuelles, bien sûr. Les artistes et promoteurs (trices), depuis lors, ne cessent de charmer le public haïtien, en particulier. Que fait Rutshelle Guillaume dans ce cercle fermé, masculinisé pour la plupart?

En effet, cette artiste haïtienne, née à Port-au-Prince, un 28 juillet 1988, a officiellement lancé sa carrière en 2013 avec le son vidéo-clipé, «Kite m kriye». Elle est depuis lors une vraie battante qui s’impose, en dépit de tous les obstacles rencontrés. Ayant pris rendez-vous au sommet, Rutshelle Guillaume, licenciée en Philosophie à l’École Normale Supérieure de l’Université d’État d’Haïti, ne cesse de se confirmer comme une Rebelle dans le secteur, et semble imposer le respect de son courage, sa détermination, sa combativité, etc. Et d’ailleurs, ce 21 juin 2020, à l’occasion de la fête de la musique, elle laisse enflammer les réseaux sociaux sur son modèle de courage, une femme où l’atteinte de son objectif est primordiale, et se livre corps et âme pour y arriver.

Depuis quelques semaines, Rutshelle Guillaume, auteure de «Rete la», nous a donné rendez-vous pour son spectacle virtuel avec hashtag «Du vrai live». Un challenge difficile et polémique, compte tenu de nombreuses activités virtuelles qui ont été déjà réalisées, notamment, entre autres, celles de Klass, Harmonik, BIC, Tamara Suffren, Kreyòl la et Daniel Darius dit «Fantom», celui qui l’a mise au défi de ne plus interpréter ses chansons. Rutshelle à nue, Du vrai live, c’est un pari qu’il faut à tout prix gagner, et l’artiste a fait ce qu’il fallait faire: Livrer une prestation de qualité, qui répond à sa renommée et son imposante popularité.

À l’hôtel Le Villate, Pétion-Ville, tout s’arrangeait du côté des organisateurs (trices) y compris les techniciens (nes), et les artistes, pour offrir, depuis chez-soi, un spectacle virtuel qui répond à vos attentes, vu la promotion de l’activité, la popularité de l’artiste, et aussi son caractère polémique (#DuVraiLive). Enfin démarré avec un retard, puis arrêté pour des soucis techniques dont un problème d’électricité et d’internet, les internautes avaient commencé par parler d’un boycottage avant que Carel Pedre de Chokarella, animateur, et Olfton Benoit de la Radio Magik 9, lui aussi animateur, tentent de donner une autre version, en criant à de fausses informations qui circulent à propos de l’incident. Pour l’internaute Sherley Clermont, il s’agit de l’incompétence, et souhaite même qu’on blâme le responsable de la génératrice, car le spectacle a été longtemps annoncé. L’internaute Marie Isnise Romélus soutient les propos de Sherley Clermont concernant le blâme […], et affirme que c’est du boycottage. En fait, aucune version officielle de boycottage n’a encore été révélée de la part de son staff de Management. Et en dépit des difficultés techniques répétées, Rutshelle Guillaume, cette artiste-entrepreneure, qui jouit d’une grande renommée nationale et internationale, se confirme comme l’incarnation d’une Rebelle.

Puisque le découragement n’est pas de son vocabulaire, Rutshelle Guillaume a repris la soirée avec toute son énergie débordante, afin d’offrir un spectacle hors du commun. Elle ne voulait pas non plus décevoir son public qui, malgré ces difficultés, la soutient avec des messages publiés sur les réseaux sociaux. Enfin, elle voulait rester fidèle, et partager ce moment tant attendu avec son public, où près de 12 000 internautes n’avaient pas déconnecté sur sa page Facebook, lors de tous ces problèmes. Elle a atteint près de 33 000 à la reprise du #DuVraiLive.

Tout juste après environ deux heures de spectacle, les internautes saluent le courage de cette artiste, qui n’a pas cessé de prouver combien elle est forte. Dans un décor séduisant, une chorale harmonieuse, une Rutshelle très motivée et un public fidèle, la soirée du 21 juin 2020 a été un vrai succès considérable avec l’interprétation des morceaux les plus populaires, des chorégraphies de danse, l’animation de l’artiste Rutshelle, etc. En s’adaptant à cette nouvelle réalité due au Coronavirus, donc l’organisation des activités virtuelles via les réseaux sociaux, et avec le bénéfice du développement numérique en général, beaucoup de choses sont à améliorer. Ainsi un contrôle continu des équipements et la disponibilité des techniciens (nes) est exigé pour réduire le risque d’interruption, reconnait-on. Le management culturel et/ou événementiel c’est aussi celui de l’imprévisible.

Revenue d’une opération de fibromes utérins dans la période de mi-mai 2020, et victime d’un cambriolage dans sa résidence dans la nuit du 4 au 5 juin 2020, de ce fait on pourrait conclure que son état de santé et psychologique était totalement instable. Toutefois, elle nous a livré, pour la soirée du 21 juin 2020, un spectacle de référence et de préférence, complet dans le vrai sens. En somme, en surmontant tous ces obstacles pour nous offrir un tel spectacle, avec cette haute qualité, il y a de quoi choisir: Entre Rutshelle Guillaume ou l’incarnation d’une Rebelle.

Job Pierre Louis

jobpierrelouis.kas@gmail.com

Articles Similaires

Back to top button