acceuilActualité

Les ramifications du nouveau coronavirus, dans le pays

Plus de 180 personnes sont désormais contaminées par la pandémie du nouveau coronavirus dans le pays. Parallèlement, plusieurs organisations politiques et de la société civile continuent de critiquer la gestion des autorités du gouvernement. Néanmoins, celui-ci a reçu une première cargaison des matériels médicaux, commandés pour lutter contre la COVID-19. Les membres de la direction épidémiologiste du ministère de la Santé Publique et de la Population ont été placés en quarantaine, après qu’un de ces membres ait été testé positif au coronavirus. Le pays a enregistré une augmentation considérable dans le nombre de cas journaliers, après avoir connu sa plus grosse augmentation en une seule fois, 31 cas, le dimanche 10 mai. Les jeudi 7 et vendredi 8 mai, le pays a enregistré 21 et 17 nouveaux cas, passant à 182, le nombre de personnes contaminées dans le pays. De plus, la maladie est désormais présente dans les 10 départements géographiques du pays. Avec 31 nouveaux cas déclarés positifs, le dimanche 10 mai, le nombre de contaminés est passé à 182 en Haïti. 15 morts, dont un enfant de 3 ans, ont été recensés. Cette accroissement survient quelques jours après que le premier ministre eût déclaré, dans un communiqué, que le port du masque sera obligatoire dans tout le pays, à partir du lundi 11 mai, et que les personnes ne respectant pas cette mesure seront punies par la loi. Plusieurs structures politiques continuent leurs campagnes de sensibilisation et d’accompagnement de la population. Par exemple, le Secteur Démocratique avait distribué des kits hygiéniques dans certains hôpitaux du pays, le RDNP d’Éric Jean-Baptiste a réalisé un peu partout dans le pays des distributions de kits sanitaires et hygiéniques dont à la direction logistique de la PNH. Parallèlement, le parti AAA du sénateur Youri Latortue qui, lui aussi, s’est lancé dans une campagne de sensibilisation et d’appui, particulièrement dans l’Artibonite, a fait un don d’un million de gourdes de semence à l’O.D.V.A, afin, dit-il, de lui permettre de supporter les cultivateurs durant la saison agricole. Tant de campagnes de sensibilisation pour aider l’État à lutter contre la pandémie, commencent à inciter la population à prendre un peu plus au sérieux la menace de la COVID-19. De son côté. l’État haïtien continue de multiplier ses efforts, afin de se préparer à faire face aux effets de l’accroissement de la pandémie. Ainsi, le président Jovenel Moïse, la première dame, Martine Moïse, le premier ministre, Joseph Jouthe, la ministre de la Santé Publique et de la Population, Marie Gréta Roy Clément, se sont rendus à l’aéroport Toussaint Louverture pour accueillir la première cargaison des matériels sanitaires, commandés, dans le cadre de la lutte contre la propagation de la COVID-19. Cette cargaison qui contient 500 lits d’hôpital, 100 respirateurs artificiels et 200 000 masques, fait partie de la commande de matériels de plus de 18 millions de dollars, faite par les autorités de l’État, selon ce qu’a fait savoir le président, Jovenel Moïse, visiblement très satisfait des avancées dans la gestion de la pandémie. Bien que la population commence à prendre plus au sérieux la menace de la pandémie de COVID-19 dans le pays, certaines personnes restent toujours sceptiques et s’interrogent sur la formule adoptée par le MSPP pour traiter les personnes déclarées guéries.

Altidor Jean Hervé

Articles Similaires

Back to top button