accueilActualitéArchivesEn brefNewsreelPratiques culturelles

Nouvelles en bref – 5 au 11 mars 2020

COVID-19 : un premier cas de décès en Haïti

Le ministère de la Santé et de la Population (MSPP) a informé la population qu’une personne a succombée au coronavirus (COVID-19), en date du dimanche 5 avril 2020. Le MSPP a précisé qu’il s’agit d’un homme âgé de 55 ans qui souffrait au préalable de diabète et de tension, ce qui a compliqué le cas. Ce citoyen est l’un des 21 cas qui ont déjà été confirmés dans le pays. Le MSPP a recommandé ceci : «restez chez-vous; lavez-vous toujours les mains; évitez de mettre vos mains dans votre bouche, votre nez et vos yeux; gardez toujours une distance de 5 pas des autres personnes, si vous devez vous déplacer pour une urgence.

 Cayes/Port-au-Prince, suspension du transport public

Afin d’éviter la propagation du coronavirus COVID-19, Marie Claudette Régis, Mairesse adjointe des Cayes et Bertrand Banatte, Responsable de l’Association des Propriétaires et Chauffeurs d’Haïti (APCH), avisent le public, en général, et les voyageurs, en particulier, que l’Administration Communale des Cayes, en accord avec l’APCH, a décidé de suspendre le transport public Cayes / Port-au-Prince sur la route nationale #2, à partir du lundi 6 avril 2020 à minuit (12h00 a. m.) et, jusqu’à nouvel ordre. Le transport intercommunal, quant à lui, s’effectuera dans le respect des consignes et principes établis par les autorités sanitaires du pays : distance sociale 1,50 m, utilisation du masque (cache nez), lavage des mains, etc. Toute personne violant ces mesures et consignes sera sanctionnée.

 

L’Hôpital Français d’Haïti, se met sur pause

Au moment où la menace de la COVID-19 devient de plus en plus importante, l’Hôpital Français d’Haïti, qui a plus de 100 ans, a annoncé qu’il se voit obligé de fermer ses services d’urgence et d’hospitalisation, temporairement, en raison de manque d’équipements et de matériel de protection pour son personnel de santé. C’est une décision «douloureuse» qui a été prise, après avoir vécu une situation de panique à l’hôpital, a avoué le directeur médical de l’hôpital. Un patient de 70 ans, qui s’était présenté à l’hôpital, a été diagnostiqué d’une pneumonie. Les responsables de cette institution sanitaire, dans le souci de savoir s’il s’agissait d’une pneumonie ordinaire ou si elle était liée au coronavirus, a appelé le laboratoire national pour venir dépister le patient. «On a eu toutes les peines du monde à avoir ce test. Il aura fallu 48 heures au personnel du laboratoire pour venir effectuer ce test.» Jusqu’à la suspension de ces services, l’hôpital, le 2 avril, ne disposait pas des résultats, a confié le Dr Jean Venèse Joseph.

 

Dieu-Nalio Chéry, Médaille d’or Robert Capa

Dieu-Nalio Chéry, le photographe d’Associated Press (AP), a remporté le prestigieux prix de la Médaille d’or Robert Capa, décerné à la meilleure photographie nécessitant un courage exceptionnel. L’annonce a été faite le jeudi 2 avril 2020 par l’Overseas Press Club of America (OPC), la plus ancienne association américaine, dédiée aux informations internationales qui, depuis 1955, récompense, via ce prix, le meilleur grand reportage photographique, publié, ayant requis un courage et une logistique exceptionnels. «Même après avoir été touché à la mâchoire par un fragment de balle, Chéry est resté et a courageusement couvert la scène chaotique. Ses images étaient brutes, précises et captivantes», ont déclaré les juges, à propos du récipiendaire qui a vu son travail primé pour avoir documenté des manifestations violentes en Haïti sur les pénuries de carburant, l’augmentation de la cherté de la vie et les allégations de corruption du gouvernement. Ces images captées par le photographe vont des barricades enflammées, aux voitures renversées dans les rues de Port-au-Prince, aussi bien à un groupe de manifestants traînant le corps sans vie d’un autre manifestant, en direction de la police. Dieu-Nalio Chéry ainsi que ses 21 autres homologues récipiendaires de la crue 2020 ne pourront toutefois recevoir leurs récompenses que virtuellement, car l’OPC a annulé le dîner de remise des prix de cette année, initialement prévu pour le 23 avril, en raison de préoccupations liées à la pandémie de coronavirus en cours.

 

Josué Pierre-Louis quitte l’OMRH

Lors de son discours sortant, à la tête de l’OMRH, Josué Pierre-Louis a fait savoir que c’est avec joie qu’il a dirigé l’Office de management et des ressources humaines (OMRH) pendant 3 ans. M. Pierre-Louis a remercié le président de la République pour la confiance qu’il avait placée en lui. «J’ai bénéficié d’un appui sans faille sans lequel je n’aurais rien pu faire», a-t-il affirmé. «Afin de répondre au grand déficit d’encadrement de l’administration haïtienne, deux grands corps ont été créés : le Corps d’administrateurs civils d’État, un Corps d’encadrement supérieur, essentiel au bon management de l’État, et le Corps d’ingénieurs et d’architectes destinés à appuyer les maires», s’est vanté le coordonnateur sortant. Il s’est dit aussi reconnaissant envers tous ses collaborateurs, du sommet jusqu’à la base de la hiérarchie, pour la façon exemplaire dont ils l’ont accompagné, tout au long de cette exaltante mission. «Nous pourrons être fiers du travail accompli», s’est-il réjoui.

 

100 gourdes pour 1 dollar

La gourde a franchi, cette semaine, le seuil psychologique de 100 gourdes pour 1 dollar américain, et les perspectives économiques sont loin d’être rassurantes pour la future valeur de notre monnaie nationale.

 

Nouvelle tour de contrôle à l’aéroport de Port-au-Prince

L’AMO (Approved Maintenance Organisation), le Groupe d’ingénierie ADP-i, de concert avec le GCL, ont réalisé des travaux de relevés topographiques, par drone, du site devant recevoir la nouvelle tour de contrôle et le bloc technique de l’aéroport International Toussaint Louverture.

 

SEMANAH : distributions de kits aux employés

Vendredi dernier, (3 avril) Éric Junior Prévost, le Directeur Général des Services Maritimes et de Navigation d’Haïti (SEMANAH), a procédé à la distribution de kits sanitaires et alimentaires à une délégation d’employés de l’institution, venant de différentes zones du pays…

 

France : Exposition «Le Conte du Hibou»

L’exposition du grand artiste haïtien, Jasmin Joseph, «Le Conte du Hibou», a ouvert ses portes, au Musée de Pontarlier (Franche-Comté, France). Conçue par le Centre d’Art en 2016, le Musée est fier de présenter le travail de cet artiste haïtien, dans un deuxième musée français, en partenariat avec la FACIM et le Musée d’Aix-les-Bains. Les œuvres sont en regard des œuvres du peintre haïtien, Frantz Zéphirin, faisant déjà partie de la collection du musée de Pontarlier, à voir jusqu’au 29 juin 2020.

 

Vers une réduction des envois de fonds de la diaspora

Le rapport de l’Inter-American Dialogue «Migrants et impact de la pandémie de COVID-19 sur les envois de fonds», publié en mars 2020 prévoit qu’Haïti, le Venezuela, le Nicaragua et le Honduras dont les économies sont les plus faibles, seront les pays les plus touchés car dépendants davantage des envois de fonds de leur diaspora respective, soulignant que la pandémie de COVID-19 provoquera une récession qui portera un coup dur à l’emploi et aux remises de la diaspora de ces pays.

 

Jours de marché, réduits à Pétion -Ville

En raison de l’épidémie de COVID-19 et pour réduire la propagation de la maladie, en plus des mesures gouvernementales, à compter de ce lundi 6 avril, les marchés publics dans la commune de Pétion-Ville fonctionneront seulement 3 jours, a confirmé le Maire Dominique Saint-Roc.

 

Décès de Me Édouarzin Maurisseau

L’ancien-commissaire du Gouvernement de Petit-Goâve, Me Édouarzin Maurisseau, membre du cabinet de Lucmane Délile, ministre de la Justice, hospitalisé d’urgence le samedi 4 avril pour un problème de santé, est décédé le dimanche 5 avril.

 

La PNH se mobilise contre la COVID-19

Le samedi 4 avril 2020, les opérations de la Campagne de sensibilisation de la Police Nationale d’Haïti contre la COVID-19, menées avec la Police Communautaire, se sont poursuivies. Au cours de cette 4ème journée de mobilisations, un vaste mouvement de désinfection (eau javellisée) des artères du centre-ville de la commune de Pétion-ville a eu lieu, à l’aide d’un canon à eau de l’unité anti-émeute de la PNH.

 

Des points de lavage de mains dans la capitale

Journel Léandre, du bureau de communication de la Mairie de Port-au-Prince, a fait part que «[…] des points de lavages des mains sont installés dans plusieurs quartiers. Des séances d’aspersions des places publiques sont assurées, tous les soirs, et des agents de sensibilisation sont déployés sur tout le terrain».

Altidor Jean Hervé

 

Related Articles

Close
%d bloggers like this: