accueilActualitéArchivesCoup d'oeil sur le monde

Nouvelles en bref – 2 au 8 Février 2020

«Le Diesel et le kérosène»: Lapin parle

« L’État ne peut pas continuer à subventionner le diesel et le kérosène », a estimé le Premier Ministre a. i, Jean-Michel Lapin, le mercredi 29 janvier 2020. Sur les 75 000 barils de kérosène importés mensuellement, 60 000 sont consommés par le transport aérien. Il y a des gens qui utilisent le diesel dans leurs activités lucratives, a souligné Jean-Michel Lapin. Le chef du gouvernement intérimaire a souligné qu’il n’est plus soutenable pour l’État de débourser deux milliards de gourdes, chaque mois, pour subvenir aux produits pétroliers, alors que celui-ci doit financer la fourniture des services comme la santé, la sécurité, l’éducation. Le Premier Ministre a. i. a indiqué, qu’à côté de la subvention de la gazoline à maintenir, il faut une baisse du prix de ce carburant, largement utilisé dans les transports en commun et par les motocyclettes. « L’État ne pourra pas continuer à subventionner les trois produits. Il faut faire des choix», a martelé Jean-Michel Lapin, croyant nécessaire la tenue d’un dialogue national sur l’arrêt.

 

Concours national de danse Konpa

Le premier concours national de danse Konpa: « Konpa Dance Challenge », sera sur votre petit écran à partir du 7 février 2020. Suivez les émissions sur la TNH et Télé 20. C’est une initiative supportée par le ministère de la Culture.

 

Le Plan du nouveau Palais National: connu

Le Président Moïse a rencontré les membres de la firme gagnante du concours d’architecture Raco Déco, qui réalisera les plans du nouveau Palais national. Ils ont exposé au Chef de l’État les différentes facettes du projet.

 

Formation de 177 inspecteurs

Le jeudi 30 janvier 2020 a eu le lancement, à l’Hôtel Plaza, d’un séminaire de formation à l’intention de 177 inspecteurs et coordonnateurs de l’Ouest, autour de la gouvernance du secteur de l’éducation, pour une meilleure prise en charge de la vie scolaire dans le pays. Les différents thèmes retenus dans le cadre de ce séminaire de formation sont : la supervision scolaire, leadership et éthique qui englobent les aspects clefs de la mission des inspecteurs et coordonnateurs.

 

Une nouvelle embarcation remplie d’Haïtiens, interceptée

Le 28 janvier, dans la soirée, les autorités des Iles Turques et Caicos ont intercepté, près de Providenciales, un autre navire dangereusement chargé de migrants haïtiens qui aurait pu facilement se terminer en tragédie, comme le naufrage du 21 janvier dans l’archipel des Bahamas

 

Distribution de plats chauds à un prix dérisoire

Les opérations de distribution de plats chauds se sont poursuivies dans la commune de Delmas (Delmas 40-B), à la ruelle Zamor (Delmas 65) et à la rue Faustin 1er (Delmas 75) où des milliers de personnes en situation difficile ont pu manger un plat chaud, à un prix dérisoire.

 

Un mort et deux blessés par balle à Saint-Marc

Pierre Énock, 16 ans, a été tué par balle, le dimanche 26 janvier, lors des festivités pré-carnavalesques, à Saint-Marc. Thurin Mirbello, 32 ans et Charles Maxène, 29 ans, ont été blessés par balle. L’incident est survenu au cours d’une échauffourée entre des bandes à pied et des agents de la police nationale, a appris Le Nouvelliste. Les policiers ont fait face à la résistance des partisans d’un certain Tchawo, alors qu’ils tentaient d’exécuter un mandat d’arrêt, lancé à l’encontre de ce dernier. Tchawo, qui a été finalement appréhendé, serait membre d’un groupe armé dénommé « 7 secondes ».

 

Une marche pour réclamer une tombe pour chaque victime des massacres

La Solidarite Fanm Ayisyèn (SOFA) et le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) entendent rendre hommage aux victimes des massacres de La Saline, du Bel-Air, de Carrefour-Feuilles, de Tokyo, de Martissant, de Cité l’Éternel, entre autres, à travers une série d’activités œcuméniques, suivies d’une marche. Les défenseurs des droits humains disent entreprendre un plaidoyer pour qu’une tombe soit accordée à chaque personne morte. La marche démarrera à la rue Vilmennay, le vendredi 31 janvier, à 9h30 a. m.

 

Le bâtonnat de Port-au-Prince, inquiet

Me Stanley Gaston, président de la Fédération des barreaux d’Haïti, se dit préoccupé par les conditions lamentables de fonctionnement des métiers du droit. « L’avenir de l’exercice des professions du droit en Haïti est menacé. Les écoles de droit pullulent dans tous les coins du pays. Nous ne pouvons plus lésiner, tolérer la demi-mesure, encore moins le saupoudrage. La situation est critique, lamentable, grave », a déploré le bâtonnier de l’Ordre des avocats de Port-au-Prince.

 

Charlot Jeudy, mis en terre

Les funérailles de Charlot Jeudy, dont le corps sans vie avait été retrouvé dans son domicile, à Belleville, le 30 novembre 2019, ont été chantées à Port-au-Prince, le vendredi 27 janvier 2020. Des représentants du Corps diplomatique, des membres de la société civile, ont rendu un vibrant hommage au militant de la communauté LGBT.

 

52 personnes portées disparues

Les autorités du SEMANAH ont annoncé qu’une cinquantaine de personnes sont portées disparues, lors du naufrage d’un petit voilier de fortune à Petit-Goâve, au cours du weekend écoulé. 31 autres personnes ont été secourues. L’embarcation qui prenait la direction de Curaçao comptait à bord 83 passagers originaires de la section communale Les Palmes.

 

Le mandat d’amener de Matyas Dantor, encore de mise

«Le mandat d’amener, émis à l’encontre de Jean-Frantz Toussaint alias Matyas, est encore de mise, jusqu’à ce qu’il soit exécuté. Le parquet de Croix-des-Bouquets est ouvert à une éventuelle comparution volontaire de l’accusé, en vue de l’écouter, analyser ses propos et retrancher la situation », a affirmé le commissaire de gouvernement de la Croix-des-Bouquets, Me Maxime Augustin, qui réagissait aux nouvelles mesures adoptées par le parquet de sa commune pour combattre l’insécurité. «Matyas a mal réagi, le commissaire du gouvernement est contraint de mettre l’action publique en mouvement contre lui », a ajouté Me Antoine Augustin.

 

Dénonciation de corruption à la DDEA

Le président de la Plateforme des syndicats d’enseignants de l’Artibonite (PSEA), Didier Pierre, a dénoncé, en conférence de presse, des situations de « malversation », de « corruption » et de « détournement de fonds », à la Direction départementale de l’Éducation de l’Artibonite (DDEA). Face à cette situation, le syndicaliste fait savoir qu’il va saisir la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSC/CA) et l’Unité de Lutte Contre la Corruption (ULCC), en vue de diligenter une enquête à la DDEA.

 

Un nouveau bâtonnier de l’ordre des avocats au barreau de Petit-Goâve

Alors que les élections tardent à se réaliser au barreau de Port-au-Prince, les élections au barreau de Petit-Goâve ont eu lieu vendredi dernier. Me Anthony a été élu, sans surprise, à la tête de ce barreau. Me Milord Anthony devient le nouveau bâtonnier du conseil de l’Ordre des avocats du barreau de Petit-Goâve. L’homme entend poursuivre les projets déjà lancés, tout en innovant.

 

Les USA saluent l’entrée d’Haïti dans le Groupe de Lima

« Nous saluons l’entrée d’Haïti dans le Groupe de Lima, rejoignant les autres nations de la région, engagées dans une transition pacifique et démocratique au Venezuela, à travers la tenue d’élections présidentielles, libres et justes. Grâce à la coopération internationale, nous pouvons rendre la liberté et la prospérité au peuple vénézuélien » Michael G. Kozak, Assistant Secrétaire pour le « U.S. Department of State’s Bureau of Western Hemisphere Affairs».

 

L’UEH tente de sauver l’année universitaire

L’Université d’État d’Haïti (UEH) planifie les horaires de travail avec ses entités, afin de sauver l’année universitaire 2019-2020. Le recteur, Fritz Deshommes, évoque des difficultés qui entravent le fonctionnement régulier de l’UEH.

 

Un policier tué à Tabarre

Le lundi 27 janvier, à Tercel, Élissaint Montas, un agent de la Police Nationale d’Haïti (PNH) qui circulait en moto, a été tué de plusieurs balles, dont l’une en pleine tête et une autre au cou, par des individus non identifiés, a confirmé la PNH.

 

Moïse fait des menaces

« Sous peu, les auteurs intellectuels du banditisme et les complices des bandits seront arrêtés par les forces de l’ordre » affirme le Président, en menaçant: « ceux qui encouragent les jeunes à s’en prendre à la population, ceux qui fournissent les munitions à ces jeunes des quartiers populaires, les cerveaux de la criminalité qui utilisent l’insécurité comme moyen de soulever le peuple contre ses dirigeants, je vous dis qu’il est trop tard. Nous allons vous mettre hors d’état de nuire»

 

Coopération Pétion-ville / Taïwan

Dans le cadre de la coopération existant entre la Mairie de Pétion-Ville et l’Ambassade de Taïwan en Haïti, le Conseil Municipal a rencontré l’ambassadeur, Bernard Bang-Zyh Liu, en vue de renforcer les liens entre la municipalité et Taïwan.

 

Un Nouvel Ambassadeur du Royaume de l’Arabie Saoudite

Le mardi 28 janvier, Bocchit Edmond a reçu les copies de style du nouvel Ambassadeur du Royaume de l’Arabie Saoudite en Haïti, Faisal Almandeel. Le mercredi 29 janvier, le diplomate présentera au Palais National, ses Lettres de créances au Président Jovenel Moïse.

 

CIDH en faveur des victimes du massacre de La Saline

Le Collectif des défenseurs des victimes de la Saline nous informe que la Commission Interaméricaine des Droits de l’Homme (CIDH) s’est prononcée en faveur de la demande de mesures conservatoires, introduite par le Collectif le 15, août 2019, au nom des victimes du massacre de la Saline du 13 novembre 2018. Dans une résolution adoptée le 31 décembre 2019, la Commission estime que « […] les membres du Comité des victimes de la Saline se trouvent dans une situation de gravité et d’urgence, étant donné que leurs droits à la vie et à l’intégrité de la personne sont exposés à un risque de dommage irréparable.

 

Le présumé assassin du policier Richardson André Vigne, libéré

Le suspect numéro un dans l’assassinat de l’agent de l’UDMO, Richardson André Vigne, a été libéré ce mardi 28 janvier, suite à une main-levée accordée par le juge d’instruction, Josier Mozeau, à la demande de l’avocat de l’inculpé, Me Castin Milot.

Après plusieurs mouvements de protestation organisés pour exiger la libération de Kerton Lortéus, accusé dans le meurtre du policier Richardson André Vigne, les protestataires ont enfin obtenu gain de cause. En effet, il était exactement 2h14 de l’après-midi, ce mardi, quand la foule composée pour la plupart d’habitants du quartier de Bas-du-Fort, a vu Kerton Lortéus, vêtu d’un t-shirt blanc, d’un jean gris et de sandales noir et blanc, sortir de sa cellule de prison. Le jeune homme s’est contenté d’un geste de la main pour saluer ses supporters, massés sur la grand-rue, débordants de joie. Après avoir quitté le commissariat de police via un raccourci, Kerton Lortéus a été rejoint par ses supporters dans les parages de la mairie de Miragoâne, à la rue Henry Christophe, où il a eu droit à un bain de foule, avant de fondre en larmes.

 

Les activités de Médecins sans frontières pourraient être suspendues

L’organisation humanitaire, Médecins sans frontières, a annoncé qu’elle pourrait suspendre ses activités dans plusieurs quartiers de Port-au-Prince, en raison de l’insécurité qui traîne derrière elle, chaque jour, son lot de victimes. Dans une note datée du 29 janvier 2020, MSF révèle que ses centres hospitaliers sont attaqués par des bandits armés, que son personnel et ses patients subissent des agressions et que ce climat entrave ses capacités à garantir le maintien de ses activités. « Si les conditions ne sont pas réunies, il nous deviendra difficile de continuer à garantir un accès aux soins dans certains quartiers de Port-au-Prince ou certaines zones du pays », a annoncé, ce mercredi, Médecins sans frontières qui alerte sur les situations d’intimidation et de violence dont font l’objet patients, médecins, infirmières et techniciens. Personne n’y échappe. Les bandits, trop puissants, imposent leur volonté dans une zone métropolitaine abandonnée. Installée, entre autres, à Martissant (centre d’urgence et de stabilisation) depuis 14 ans, à Cité-Soleil (hôpital de Drouillard spécialisé dans la prise en charge des grands brûlés), depuis 9 ans – zones réputées de non-droit -, l’organisation sanitaire craint pour la sécurité de ses employés. 

Vive tension au Pénitencier national

Une situation de tension a régné, dans les parages du Pénitencier national, mardi, en milieu de journée. Des tirs en provenance du plus grand centre carcéral du pays ont été entendus. Des policiers, armes au poing, ont été remarqués dans les parages, et l’accès au périmètre de la prison a été vite interdit aux piétons. C’est une situation qui a duré plus de deux heures. Contacté par le journal en début de soirée, le porte-parole adjoint de la police, Garry Desrosiers, a fait état d’une tentative d’évasion au centre pénitentiaire. « Un détenu a pointé une arme en direction d’un agent affecté à la prison. Heureusement que ce dernier n’a pas été victime », a fait savoir Desrosiers, soulignant que les incidents se sont produits dans le quartier Brick, cellule B12.

 

Un autre cambriolage de la bibliothèque Marie Claire Heureuse

Cette fois, les cambrioleurs ont emporté 20 batteries de la bibliothèque Marie-Claire Heureuse de Léogâne, lors de leur entrée par effraction, dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 janvier dernier. C’est le troisième cambriolage en moins d’un mois, après celle de la fin du mois de décembre 2019 et un autre en début de cette année. La bibliothèque publique est à présent dans l’incapacité à accueillir les différentes activités socioculturelles habituelles avec seulement quatre chaises laissées par les cambrioleurs sur 204, emportées lors des deux premières casses, nous confie la directrice Renée Rousseau. La bibliothèque Marie-Claire Heureuse, seul espace bibliothécaire public du centre-ville et l’un des deux de toute la commune de Léogâne, reçoit régulièrement des ventes-signatures d’ouvrages et de disques, des conférences-débats, des spectacles et des clubs de débats. Ces activités sont à l’arrêt pour le moment.

Altidor Jean Hervé

Related Articles

Check Also

Close
Close
%d bloggers like this: