accueilActualitéCoup d'oeil sur le mondeEn brefNewsreel

La navette mensongère de Jovenel Moïse

Le vendredi 17 janvier, Jovenel Moïse a repris ces navettes, en effectuant une tournée dans la région septentrionale (Nord et Nord-Est) du pays, pour s’assurer de l’état d’avancement de plusieurs chantiers d’infrastructures en cours, dans les sections communales. Il s’est d’abord rendu à Maïssade (Département du Centre), pour participer à l’inauguration du nouveau complexe administratif de la commune qui regroupe le Tribunal de Paix, les bureaux de l’officier d’État civil et de l’Office National d’Identification (ONI). Par la suite, en compagnie des Ministres Jouthe Joseph (Économie), Fritz Caillot (Travaux Publics) et Enold Joseph (Défense) le Chef de l’État a visité différents travaux d’infrastructures (routes et ponts) qui sont en cours d’exécution dans plusieurs sections communales. Il s’est également rendu à La Victoire (Département du Nord). Accompagné de la population, Moïse a marché jusqu’à la Place d’armes où il s’est adressé aux citoyens et a sollicité leur soutien aux nombreuses réformes qu’il est en train de mener au sein de l’administration publique. Arrivé à Mombin Crochu et à Vallières (Dépt. Nord-Est), le Président Jovenel Moïse qui a été acclamé par les citoyens, a écouté des autorités locales qui ont salué les travaux en cours et la construction du tronçon de route Vallières/Mombin Crochu, une promesse de campagne du Président, devenue réalité, qui va soulager la circulation et favoriser le commerce dans les communes de Pignon, Vallières et autres collectivités avoisinantes. Elles ont exprimé au Président leurs préoccupations et doléances. Pour clôturer cette première journée de tournée dans le Nord-Est, le Chef de l’État s’est entretenu avec les élèves du lycée Paul Eugène Magloire de Fort-Liberté, autour de ce bâtiment scolaire qui fait partie des dix lycées dont la reconstruction a été annoncée. D’autre part, Jean Marie Salomon (OPL), Dieupie Chérubin (KID), Ronald Larèche (VERITE), Nènèl Cassy (FANMI LAVALAS) et Youri Latortue (AAA), ont porté plainte auprès du Conseil Électoral Provisoire, contestant la décision du Président Jovenel Moïse de mettre fin à leur mandat. Également, le sénateur Jean Renel Sénatus a porté plainte par devant le Conseil Électoral Provisoire contre Jovenel Moïse. En outre, les membres de l’opposition, signataires de l’accord de Marriott, ont fait la promesse d’utiliser tous les moyens pacifiques nécessaires, afin d’empêcher le rétablissement par Jovenel Moïse de la dictature dans le pays, annonçant la mise en place d’un mécanisme de concertation permanente permettant de mettre en application l’accord de Marriott. Pour sa part, le parti Fusion des Sociaux-Démocrates Haïtiens souligne la nécessité pour l’Exécutif d’adopter des dispositions pour combler le vide institutionnel au Parlement, soutenant que les 10 sénateurs siégeant au grand corps ne peuvent pas poser d’actions constitutionnelles.

Par ailleurs, les autorités américaines persistent avec leurs mêmes réflexions sur la situation politique en Haïti, avec une modulation légèrement différente. Les Haïtiens méritent un gouvernement réactif qui répond aux besoins économiques et sécuritaires. Le Chancelier Bocchit Edmond et moi avons discuté de la coopération, des questions régionales et de la nécessité d’un accord politique sur la formation du Gouvernement et d’un calendrier électoral en Haïti» a déclaré Michael G. Kozak, Secrétaire adjoint a. i. du Bureau des Affaires de l’hémisphère occidental du Département d’État américain.

Emmanuel Saintus.

Related Articles

Close
%d bloggers like this: