accueilActualitéArchivesCoup d'oeil sur le mondeEn bref

Haiti : top news – briefing

Une cinquantaine de familles aux abois, à Petit-Goâve

Delord Desgranges, le maire de la commune de Petit-Goâve, a lancé un SOS, le mercredi 9 octobre, en faveur d’une cinquantaine de familles hébergées dans un abri provisoire dans sa commune, depuis une vingtaine de jours. Les fortes pluies s’étant abattues sur la commune le 18 septembre, ont fait deux morts et quatre personnes disparues dans cette zone. Un total de 120 sinistrés sont en difficulté dans l’abri provisoire instauré dans l’enceinte du Lycée Faustin Soulouque, dans la commune de Petit-Goâve, d’après ce que révèle le maire-adjoint de la commune, Delord Desgranges. Ces personnes ont été accueillies dans cet endroit après les fortes pluies qui ont inondé plusieurs localités de la commune et qui ont occasionné deux morts dont un bébé. Quatre personnes sont jusqu’ici portées disparues, alors qu’une trentaine de maisons sont complètement détruites, 55 autres endommagées et 240 inondées. Composé de 82 adultes, 26 jeunes et 12 nouveau-nés, ce groupe est abrité dans des circonstances déplorables.

 

République Dominicaine: environ 9 000 Haïtiens, déportés ou refoulés

La Direction générale des migrations (DGM) a révélé que 9 014 Haïtiens ont été déportés ou refoulés de la République dominicaine, au cours du mois de septembre 2019. Les opérations de contrôle ont été organisées dans les zones de province. Les autorités dominicaines soulignent avoir recensé 6 785 Haïtiens vivant illégalement sur leur territoire, tandis que 2 229 Haïtiens qui tentaient d’entrer illégalement ou clandestinement ont été refoulés, lors de leur passage à la frontière.

 

Plus de 20 morts et une soixantaine de blessés, au cours des mouvements anti Jovenel

On compte environ 20 morts et plus de 60 blessés par balle, dans un bilan dans les 10 départements du pays, depuis le début des manifestations contre le pouvoir en place, selon ce qu’a indiqué la Commission épiscopale justice et paix (CEJILAP). «Le président de la République doit prendre une décision de sagesse pour éviter que la situation dégénère», exhorte le CEJILAP.

 

Colloque international autour des prisons en Haïti

«Quelles prisons pour Haïti?» Tel a été le thème de ce colloque international lancé le mercredi 9 octobre 2019, à Port-au-Prince. C’est une initiative du Centre de recherche et d’échange sur la sécurité et la justice (CRESEJ).

 

Les bandits ne chôment pas à Santo

Des habitants de Santo, quartier de la commune de Croix-des-Bouquets, lancent un SOS aux agents de police du commissariat de Croix-des-Bouquets, afin qu’ils stoppent les actes de vol nocturne qui sont enregistrés dans ce quartier, plus précisément dans les parages de l’école du Sacré-Cœur, perpétrés par des individus armés. Un appel pressant est donc lancé à la PNH pour remédier à cette situation qui prend de l’ampleur, depuis des mois dans cette communauté.

 

Violations des droits humains en Haïti: Le CARDH condamne

Le Centre d’analyse et de recherche en droits de l’homme (CARDH), dans une note, a condamné les violations systématiques des droits humains en Haïti, ces derniers jours. Le responsable du CARDH, Me Gédéon Jean, a dénoncé l’instrumentalisation de la Police nationale d’Haïti par l’Exécutif pour réprimer les manifestations. Le défenseur des droits humains dit avoir recensé 6 décès par balle et plus de 70 blessés, lors des mouvements de protestation du vendredi 27 et du lundi 30 septembre 2019.

 

Prix d’Histoire 2019

La Société haïtienne d’histoire, de géographie et de géologie (SHHGG) et la Fondation Roger Gaillard (FORG) informent les intéressés, qu’en raison des difficultés liées à la conjoncture, la période de dépôt des manuscrits pour le Prix d’Histoire 2019 est prolongée jusqu’au lundi 28 octobre 2019. L’ouvrage primé sera imprimé en 1 000 exemplaires à l’entier bénéfice du lauréat ou de la lauréate qui recevra également une enveloppe en gourdes équivalant à mille dollars américains (1 000 USD). La SHHGG devant déménager de son siège de la rue Chériez, le dépôt de manuscrits se poursuivra plutôt à son annexe provisoire au 12, rue Chochotte, Babiole, les lundis 7, 14, 21 et 28 octobre 2019, de 11 h a.m. à 2 h p.m. Les intéressés peuvent composer le 3455-6868, 2947-2323 ou écrire à prixshhgg2015@gmail.com.

 

Maintien de l’inscription à l’École internationale de cinéma et de télévision (EICTV) de San Antonio de los Baños

Les candidatures pour entrer à l’école internationale de cinéma et de télévision (EICTV) de San Antonio de los Baños, à Cuba, sont toujours reçues et seront complétées le 30 octobre 2019. Un changement est cependant à noter dans les critères de sélection : les candidat(e)s peuvent désormais être âgés de 35 ans au maximum (et non de 30 ans, comme précédemment). La FOKAL s’est associée au représentant de l’EICTV en Haïti, le réalisateur et acteur haïtiano-dominicain Jean Jean, afin d’organiser un processus de sélection qui permettra à un/une jeune d’entrer dans cette prestigieuse école avec une bourse de FOKAL.

 

Aux Cayes: énième journée de protestation

Le mercredi 9 octobre, des manifestants contre le pouvoir en place, se sont attaqués violemment, à tout ce qui se trouvait sur leur passage, suite à la mort de l’un des leurs, Belleville Viral, survenu dans le cadre de ce mouvement. Ils ont cassé les pare-brise des véhicules, incendié des motocyclettes, attaqué des pompes à essence et des entreprises. Même les résidences privées n’ont pas été épargnées.

 

Arrestation de sept personnes à Croix-des-Bouquets

La Police nationale d’Haïti (PNH) a procédé, le lundi 7 octobre 2019, à l’arrestation de Josué Rainvil, à Meyer (Croix-des-Bouquets), pour son implication présumée dans l’assassinat de six membres d’une même famille (une mère et ses 5 enfants, dont 2 garçons et 3 filles). Selon le porte-parole adjoint de la PNH, Garry Desrosiers, le présumé meurtrier, ayant passé aux aveux, aurait abusé de l’un des deux garçons et assassiné toute la famille, pour essayer d’étouffer l’affaire.

 

Circulation bloquée sur la route nationale # 2

Quatre camions ont été utilisés, le mercredi 9 octobre 2019, pour bloquer la route nationale # 2, au niveau de Gressier, notamment à Merger et Grande-Saline (quartier de Lambi). Pour vaquer à leurs occupations, les gens utilisent les taxis-motos ou font leur parcours à pied. De la 5e avenue Bolosse au Portail-Léogâne, la circulation automobile est aussi compliquée.

 

Inondation dans la localité de Bocozèle

Les habitants de la localité de Bocozèle, 5e section communale de la ville de Saint-Marc, dans le département de l’Artibonite, sont sous les eaux, à la suite des inondations provoquées par la pluie, dans la nuit du lundi 7 au mardi 8 octobre 2019. Des plantations ont été dévastées, des têtes de bétail emportées. Les victimes sont aux abois. Un appel à l’aide est lancé aux autorités en place, en vue de secourir les victimes.

 

Le député Yvon Geste, à Cuba, pour se faire soigner

Le député de Miragoâne, Yvon Geste, a quitté le pays, le mardi 8 octobre 2019, à destination de Cuba, afin de recevoir des soins concernant des problèmes au niveau des membres supérieurs et inférieurs. Le parlementaire a été victime d’un accident vasculaire cérébral (AVC), le mercredi 2 octobre 2019.

 

Clarification de la PNH autour des manifestations

Le porte-parole adjoint de la Police nationale d’Haïti (PNH), l’inspecteur Garry Desrosiers, a fait savoir que la PNH a confisqué une arme factice (zam kreyòl), une motocyclette et une valise remplie de téléphones portables. Présentant un bilan exhaustif des interventions policières dans les manifestations au Champ-de-Mars et à Delmas, le lundi 7 octobre, Garry Desrosiers a annoncé qu’une enquête a été ouverte sur l’assassinat du militant connu sous le nom de Ti Ronald, abattu dans les parages du Champ-de-Mars.

 

Le Bureau du secrétaire d’État à l’intégration des personnes handicapées crie au secours

Le bureau du secrétaire d’État à l’Intégration des Personnes handicapées (BSEIPH), dans une note datant du mardi 8 octobre 2019, s’est fait le devoir d’exprimer sa grande inquiétude, face à la situation qui règne dans le pays depuis plusieurs mois ; une situation qui s’est aggravée ces dernières semaines. Le BSEIPH en profite pour souligner à l’attention de toutes et de tous que la population handicapée, en raison de sa grande vulnérabilité sociale, est une grande victime de ce climat tendu qui sévit sur le territoire national. Les derniers événements ont poussé un grand nombre d’organisations de personnes handicapées à lancer le cri d’alarme du 25 septembre 2019. Faisant face à une grande insécurité et privées d’eau ainsi que de nourriture, elles appellent à une aide d’urgence pour assurer la survie de leurs membres.

Appel à candidatures pour une résidence à la Barbade

Le Centre d’art lance un appel à candidatures pour une résidence d’un mois allant du 3 au 28 février 2020, destinée à une artiste haïtienne ou issue de la diaspora haïtienne qui sera accueillie à la Barbade par la plateforme artistique «Fresh Milk Art». Par ailleurs, le Centre d’art prend intégralement en charge les coûts liés à la Barbade et met à la disposition de l’artiste, un lieu de création, du matériel, un logement. De plus, l’artiste recevra une allocation de séjour pour assurer ses repas et ses frais de transport. En outre, le Centre d’art prendra en charge le billet d’avion ainsi que le visa de l’intéressée.

AltidorJean Hervé

 

Related Articles

Close
%d bloggers like this: