accueilActualitéArchivesCoup d'oeil sur le mondeEn brefNewsreel

La CCIO analyse la situation économique du pays

La situation socioéconomique et politique du pays ne cesse de s’aggraver. L’équipe au pouvoir ne fait preuve d’aucun leadership pour gérer la crise, et l’opposition est incapable d’offrir au pays une proposition stable. Face à cette situation, la Chambre de commerce et d’industrie de l’Ouest (CCIO) appelle les acteurs à se ressaisir et à prioriser le bien-être de la population ou d’en tirer les conséquences. La Chambre de commerce et d’industrie de l’Ouest s’est dit indignée, face à cette crise de gouvernance socioéconomique et politique que connaît le pays et qui s’est fortement exaspérée, au cours des dernières semaines, pouvait-on lire dans un communiqué de la CCIO. Elle dit constater avec «inquiétude que la situation défaillante de la distribution et de la vente au détail des produits pétroliers, loin de s’améliorer, ne fait que s’aggraver dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince et sur tout le territoire, asphyxiant quasiment tous les secteurs de notre économie déjà branlante». Selon Frantz Bernard Craan, président de la CCIO, qui a signé le communiqué, les autorités publiques semblent incapables de trouver les formules adéquates pour résoudre le problème de la rareté de ces produits et aucune information sur une solution réelle n’a été divulguée par ces dernières. «La CCIO et ses membres sont effarés devant le constat de l’inaptitude de nos dirigeants, que ce soit du président de la République, des divers Premiers ministres et gouvernements, des parlementaires, aussi bien députés que sénateurs, à assumer pleinement et efficacement leurs responsabilités. Ayant fait preuve de l’inefficience de leurs actions, voire de leur inaction, ces autorités se contentent de faire un usage, pour le moins singulier, des fonds publics, en laissant la population livrée à elle-même», a dénoncé la Chambre de commerce et d’industrie de l’Ouest. Pour la CCIO, le pays fait clairement face à un déficit de leadership éclairé et en mesure de se hisser à la hauteur des multiples enjeux de l’heure tels que : « l’inflation galopante, l’insécurité paralysante, l’accumulation des arriérés de paiements, la pénurie de carburant et la crise politique incessante». «Haïti s’enfonce chaque jour dans une crise sans fin et ses dirigeants s’enferment dans un mutisme assourdissant. Ceux du pouvoir et de l’opposition n’arrivent jusqu’ici pas à se présenter en une force propositionnelle, fiable et viable. Ils se contentent de nous offrir des spectacles avilissants de destruction de biens de l’État et d’éclatement de scandales à répétition», a critiqué la Chambre du commerce.

Altidor Jean Hervé

 

Related Articles

Check Also

Close
Close
%d bloggers like this: