accueilActualitéArchivesCoup d'oeil sur le monde

Sommaires de la semaine .

La tension monte d’un cran à Pétion-Ville

Le dimanche 15 septembre 2019, la tension a monté d’un cran à Pétion-ville, dans plusieurs quartiers, alors que les résidents, à bout de patience, avaient pris le béton pour laisser libre cours à leur colère, devant la pénurie de carburant. Les uns accusent des propriétaires de stations-services de créer une rareté de carburant, tout en approvisionnant dans le même temps le marché noir, alors que d’autres pointent du doigt les promesses du Gouvernement, d’arrivages de carburants, qualifiées de mensonges par plus d’un. Des barricades de pneus enflammés ont été rapportées devant l’hôtel Best Western, l’hôtel Kinam proche de la place Saint-Pierre et l’hôtel Oasis sur la Panaméricaine, ainsi que dans diverses artères de la commune de Pétion-ville, rendant difficile la circulation automobile. Des jets de pierres et des affrontements entre manifestants et policiers ont été rapportés dans plusieurs zones de Pétion-ville.

 

Bahamas: des centaines d’Haïtiens sont portés disparus

Suite au passage du cyclone Dorian aux Bahamas, des centaines de ressortissants haïtiens sont considérés comme des personnes portées disparues. D’après le Front communautaire et le United Haitian, cités le 14 septembre par «The Nassau Guardian», 309 ressortissants haïtiens sont considérés comme des personnes portées disparues aux Bahamas, suite au passage de Dorian. Ces disparus découlent notamment des quartiers The Mud et Pigeon Peas à Grand Abaco. La présidente d’une association de droits humains aux Bahamas, Stéphanie St-Fleur, se dit préoccupée par le nombre grandissant des résidents haïtiens qui ne sont toujours pas revenus auprès de leurs familles, après le passage de l’ouragan. Des avis de recherche ont été lancés. «Nous avons formé un groupe appelé «Abaco Relief». Nous avions des familles qui envoyaient les noms de leurs proches et des photos. Je pense avoir envoyé trois pages à la NEMA. Jusqu’à présent, le nombre total est de 309, et nous continuons à rassembler les noms des personnes portées disparues», explique madame St-Fleur, à The Nassau Guardian.

 

La maternité Isaïe Jeanty fonctionne normalement

Le directeur médical de la maternité Isaïe Jeanty a porté un démenti formel aux rumeurs circulant sur les réseaux sociaux, faisant croire que l’hôpital est fermé. «Nous tenons à apporter un démenti formel à ces détracteurs et fauteurs de troubles qui font circuler n’importe quoi sur n’importe quel groupe ou n’importe quel réseau social, sans même avoir la décence de se faire renseigner auprès des dirigeants de l’hôpital ou, au mieux, du ministère », a déclaré le Dr Chantal Junior Datus, sortant de ses gonds. Ces rumeurs circulent, ajoute-t-il, à un moment où « on oserait dire que la maternité Isaïe Jeanty et Léon Audain est le seul centre hospitalier public qui fonctionne à plein régime 24/7, sans le moindre arrêt, malgré la rareté de carburant sur le marché local». Cela est possible grâce aux stratégies et à la diligence de l’administration du centre hospitalier. Malgré tout, explique-t-il, il y a un courant qui veut faire comprendre, avec un message daté depuis avril 2019, lors des derniers troubles sociopolitiques, que l’hôpital ferme ses portes. «Nous arrivons quand même à faire le nécessaire pour que nous gardions l’institution ouverte, à longueur de journée et de la nuit, chaque jour, afin de desservir la population féminine surtout, en quête de soins de santé de qualité », a indiqué le Dr Datus qui répond, à gorge déployée, à ses détracteurs.

 

Les maires de l’île renforcent leur lien

Haïti et la République Dominicaine se sont engagées davantage sur la voie d’une «coopération internationale décentralisée». Les deux fédérations de maires vont développer des programmes d’échange entre les autorités municipales et les fonctionnaires, pour le transfert de connaissances, d’informations et d’expériences. Comme on peut le lire dans l’accord, il sera question de favoriser les relations de coopération mutuelle, d’encourager et de développer le rapprochement et le respect mutuel entre les deux institutions représentant les municipalités de leur pays respectif. Jude Édouard Pierre, président de la FENAMH et maire de Carrefour, a encore rappelé que l’accord va permettre de développer des programmes d’échange entre les municipalités, pour le transfert de connaissances, d’informations et d’expériences. «Les différents maires ont décidé de se donner la main pour construire un avenir meilleur pour les deux peuples car les deux États sont condamnés à vivre ensemble. Par cet acte historique, ils s’engagent à éviter le discours politique qui attise la haine, la xénophobie… Face aux défis multiples que nous rencontrons, la réponse sera apportée par les collectivités des deux pays, si elles se mettent ensemble », a-t-il indiqué, soulignant au passage que le renforcement des capacités de la FENAMH favorisera une meilleure gouvernance territoriale. Jouissant d’une bonne expérience, la FEDOMU accueille avec enthousiasme cet accord. De l’ambassadeur dominicain, Alberto Emilio Cabral qui a évoqué le lien historique entre les deux pays, en passant par la directrice exécutive de la FEDOMU, Altagracia Tavarez, les Dominicains veulent que la FENAMH soit une association forte. «Animée d’une vision d’unité, la FEDOMU a déjà facilité la participation de la FENAMH dans les Congrès latino-américains des maires. Cet accord ne sera pas une lettre morte. C’est pourquoi nous impliquons la FENAMH dans d’autres activités. Nous voulons aller au-delà de cet accord», a-t-elle assuré.

 

Vers le transfert de l’exploitation des réseaux de Miragoâne et des Cayes

«Le gouvernement haïtien, afin d’adresser la crise énergétique que connaît le pays et de rendre disponible l’électricité 24h/24 promis par le président, a entrepris de soumettre à une exploitation privée, des réseaux initialement gérés par l’Électricité d’Haïti. Le gouvernement vise ainsi à moderniser le secteur de l’électricité, afin de le rendre plus performant, moins onéreux et généraliser l’accès au service public de l’électricité pour la population haïtienne», peut-on lire dans les deux avis de préqualification de promoteurs (APQ) pour la mise en concession du service public de la production, du transport et de la distribution d’énergie électrique dans le réseau de Miragoâne et de celui du Sud (Les Cayes). Selon les informations disponibles sur le site web de l’ANARSE, le réseau électrique de Miragoâne couvrira sept villes. Il dessert actuellement 15 000 clients et devrait pouvoir alimenter jusqu’à 65 000 clients dans les cinq années à venir. «Les entreprises intéressées sont tenues de fournir les informations démontrant qu’elles possèdent les qualifications techniques et financières requises et une expérience pertinente pour exécuter ces services », conditionne le régulateur, tout en précisant que le nouvel opérateur sélectionné devra financer, construire et exploiter une centrale solaire de 6 MW ainsi qu’une centrale de gaz naturel liquéfié (GNL) de 25,5 MW.

 

La requête en référé de Monchéry et de Duplan: rejetée

Le tribunal des référés a rejeté la requête formulée en juin 2019 par Fednel Monchéry, Directeur général du ministère de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, et Pierre Richard Duplan, Délégué départemental de l’Ouest. Les concernés sont interdits de quitter le territoire haïtien par voies aérienne, maritime et terrestre. Cette mesure fait suite à la publication des rapports d’enquête produits par plusieurs organisations de défense des droits humains sur le dossier La Saline. Selon lesdits rapports, ces fonctionnaires de l’État seraient impliqués dans le massacre du 13 novembre 2018, perpétré dans le quartier de La Saline, où plus de 70 personnes ont été tuées.

 

39% de réussite aux examens de la session extraordinaire du bac

Le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) a publié les résultats complets de la session extraordinaire des examens du bac pour les dix départements. Suivant les chiffres communiqués par le Bureau national des examens d’État (BUNEXE), le taux de réussite au niveau national est de 38,95 %, soit 7 758 admis sur 19 919 participants. En comparant l’ensemble des résultats pour les dix Directions départementales d’éducation (DDE), le Nord-Ouest a le meilleur taux de réussite avec 85,71 %, suivi du Nord, en deuxième position, avec 57,91 % et de l’Artibonite, en troisième position, avec 50,31 %. L’Ouest qui représente plus de 50 % des candidats qui ont pris part à ces examens, a enregistré un taux de réussite de 36,24 %. Le Nord-Est a le taux le plus faible de réussite avec 16,49 %.

 

La PNH met en garde contre les faux comptes Twitter au nom du D.G.

La direction générale de la Police nationale d’Haïti (PNH), dans une note, indique que «des personnes non mandatées» font circuler sur Twitter des comptes créés au nom du directeur général de la PNH, Normil Rameau. La PNH dit «décliner toute responsabilité vis-à-vis des préjudices que les allégations de ces faux comptes pourraient causer dans l’opinion publique et annonce que des enquêtes seront diligentées pour identifier et poursuivre ces fauteurs de troubles».

 

Création d’une législation migratoire pour les Haïtiens au Brésil

L’ambassadeur du Brésil accrédité en Haïti, Fernando De Mello Vidal, a annoncé la création d’une législation migratoire pour les Haïtiens désireux de s’installer puis travailler seuls ou avec leurs familles au Brésil. Il a fait cette déclaration dans le cadre de la commémoration des 197 ans de l’indépendance du Brésil, le samedi 7 septembre dernier. Selon le diplomate, cette démarche s’inscrit dans le cadre du renforcement des relations bilatérales entre les deux États.

 

Une commission de facilitation pour la FMP

Le décanat de la Faculté de médecine et de pharmacie, des Écoles de biologie médicale et d’optométrie de l’Université d’État d’Haïti, dans une note, informe la communauté de la faculté de la création d’une commission de facilitation pour la résolution de la crise du 2 septembre 2019. Composée des professeurs Charles Gérard Abel, Ernst Noël, Lucita Laroche Merger, Philippe Desmangles, Rose Marie Rodriguez et Jean Armel Demorcy, cette commission, selon la note, reflète les différentes tendances du corps professoral. Cette dernière travaillera en toute autonomie. Elle a un mandat de 22 jours, commençant le 12 septembre 2019, pour faire des propositions pertinentes au décanat, relatives à la réalisation du concours d’admission et au rétablissement d’un climat serein à la faculté.

 

Le chancelier haïtien en mission à Paris

Le ministre des Affaires étrangères et des Cultes, Bocchit Edmond, accompagné de Charles Jean-Jacques, ordonnateur national du Fonds européen de développement, est en mission à Paris, en France, pour rencontrer la directrice générale de l’UNESCO, Audrey Azoulay, autour de la finalisation de la construction de la route nationale #3, financée par l’Union Européenne et l’Agence française de développement (AFD). Des thèmes importants, notamment le projet d’inscription du «rara» haïtien sur la liste représentative des éléments du patrimoine culturel immatériel de l’humanité, sont au cœur des échanges.

 

Deux présumés bandits, appréhendés à Saint-Marc

Des agents de la Police nationale d’Haïti ont appréhendé, la semaine dernière, les nommés Blaise Taylor dit Grafiti et Polymar Emilio, pour leur implication présumée dans l’attaque perpétrée contre le prêtre catholique, Watson Louis, le 27 juillet 2019, dans la zone dénommée « Anba Gwo Mòn », dans la commune de Saint-Marc. Selon le porte-parole de la PNH, Michel-Ange Louis-Jeune, ces deux individus, contre lesquels sont retenus également d’autres chefs d’accusation, ont été arrêtés lors d’une opération menée à Frécineau.

 

15 bourses d’études pour les jeunes handicapés

Le bureau du secrétaire d’État à l’Intégration des Personnes handicapées (BSEIPH) et le Centre polyvalent de formation professionnelle de Carrefour (CPFP-C) ont prolongé jusqu’au vendredi 4 octobre 2019, les inscriptions pour les 15 bourses d’études offertes à des jeunes personnes handicapées. Cette initiative vise à offrir à plus de jeunes, l’opportunité de concourir pour des études en informatique, construction du bâtiment, construction métallique, mécanique auto, ferronnerie, travaux du bois, coupe et confection, dépannage électronique, charpenterie, électricité, carrelage et vitrerie.

 

Distribution de souliers aux écoliers du Grand Nord, par Martine Moïse

La Première Dame de la République, Martine Moïse, a distribué des chaussures à plusieurs milliers d’écoliers de diverses communes des départements du Nord, du Nord-Est et du Nord-Ouest du 6 au 8 septembre 2019. La mairesse de la commune de l’Acul-du-Nord, Rébécaline Ziky Décelmond, a salué ce don de la Première Dame qui, selon elle, peut aider les parents dans ce contexte de l’ouverture des classes.

 

Reprise des activités aux CPI

En vue de la reprise des activités aux Centres pour inclusion (CPI), le CPI-Ouest a eu, le vendredi 6 septembre 2019, une rencontre d’échanges avec des organisations partenaires, dans le souci de discuter de leurs besoins, de leurs projets et de l’orientation à prendre, en vue d’un meilleur accompagnement possible. Les CPI sont des centres de ressources mis en place par le Bureau du secrétaire d’État à l’Intégration des personnes handicapées (BSEIPH) et l’organisation CBM, avec l’appui financier de l’Union Européenne, en vue d’améliorer les capacités d’intervention des organisations de personnes handicapées au niveau des départements de l’Ouest, du Centre et de l’Artibonite.

 

Gracia Delva reprend son siège au bureau du Sénat

Dans une correspondance adressée au président du Sénat, Carl Murat Cantave, en date du lundi 9 septembre 2019, le sénateur Gracia Delva indique qu’il va « reprendre son siège de vice-questeur au bureau du Sénat» pour le «bon fonctionnement» du bureau. Le 1er août 2019, au centre d’un scandale de kidnapping et d’association de malfaiteurs avec le chef de gang Arnel Joseph, l’élu de l’Artibonite avait renoncé volontairement à ce poste, pour se mettre à la disposition de la justice. Mais il «a réalisé que ces rumeurs n’étaient pas fondées et qu’il s’agissait de matraquage politique».

 

Blocage de l’avenue Charles Sumner par des employés du MAST

Le mardi 10 septembre 2019, des employés du ministère des Affaires sociales et du Travail (MAST) ont organisé, un mouvement de protestation devant les locaux de cette institution, à l’avenue Charles Sumner, dans le but de réclamer le paiement de 18 mois d’arriérés de salaire. Les protestataires ont dressé des barricades de pneus enflammés et ont exprimé leur ras-le-bol envers la ministre démissionnaire des Affaires sociales, Marie Élyse B. Gélin, qu’ils accusent de n’avoir pas fait le suivi qui leur permettrait de recevoir leur chèque avant la rentrée scolaire.

 

Mouvement de protestation à Cabaret

Des habitants de Cabaret ont entamé, le mardi 10 septembre 2019, un mouvement de protestation pour exiger la réparation du pont de Bethel, très endommagé, à la suite des dernières averses qui se sont abattues sur le pays. Les protestataires ont posé de grosses pierres et d’autres débris au niveau du pont de Bethel, paralysant la circulation des véhicules et coupant la communication routière entre le grand Nord et le reste du pays. Certains se sont même allongés sur le sol en véritables obstacles humains, comme autre moyen pour faire passer leur message. À rappeler que les protestataires avaient également organisé, le vendredi 6 septembre 2019, une manifestation pacifique pour faire passer leurs revendications.

 

Le ministre de l’Environnement en voyage en Inde

Accompagné d’une délégation, l’ingénieur Jouthe Joseph, ministre de l’Environnement, participe à la 14e Conférence des parties de la convention-cadre des Nations-Unies sur la lutte contre la désertification (UNCCD) qui se déroule à New-Delhi (Inde) du 2 au 13 septembre 2019. Le ministre a aussi rencontré le directeur exécutif du Fonds Vert pour le Climat (Green Climate Fund), Yannick Glemarec.

 

«La Constitution interdit la prolongation de mandat des élus»

Selon la présidente d’honneur du parti Rassemblement des Démocrates Nationaux Progressistes (RDNP), Mme Mirlande Hyppolite Manigat, en conférence de presse, le mardi 10 septembre 2019, la Constitution en Haïti interdit qu’il y ait une prolongation de mandat des élus. «Le mandat des députés est de 4 ans, le mandat des sénateurs: de 6 ans. Il n’y a pas de prolongation, non plus, pour les législatures», a confirmé Mirlande Hyppolite Manigat, soulignant que la 50e législature a pris fin le lundi 9 septembre 2019, date à laquelle les 119 députés sont partis en vacances.

 

6 ans pour le ciné-club Arnold Antonin

Pour marquer les six ans du ciné-club Arnold Antonin, le jeudi 12 septembre 2019, une série d’activités a lieu de 2h30 à 4h30, au # 16, Impasse Bazelais, Delmas 60, Musseau, en face du bureau ONU-FEMMES. Selon Daniel Pierre, le président, le Ciné-Club Arnold Antonin a été créé par un groupe de jeunes, le 12 septembre 2013, à Delmas 66. Stimulé par les réflexions et productions du cinéaste, ce groupe de jeunes a pris l’initiative de créer ce club auquel on a donné le nom d’Arnold Antonin. L’objectif est d’organiser des projections une fois par semaine, soit chaque jeudi, des films de qualité qu’on ne voit pas souvent à la télévision. Ces sont des films classiques, d’art et d’essai, des pays du Sud, haïtiens, africains, asiatiques, latino-américains, européens, entre autres.

Un agent de sécurité de Martelly, tué par balle

Marc Grégor Germain, un agent de la 25e promotion de la Police Nationale d’Haïti (PNH), affecté à la sécurité personnelle de l’ex-président Michel Martelly, a été tué par balle, par des individus non identifiés.

France-PNH: augmentation de la coopération

José Gomez, Ambassadeur de France accrédité en Haïti, s’est entretenu avec Normil Rameau, le nouveau Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti (PNH), selon Haiti-Libre https://www.haitilibre.com. Saluant la détermination du Directeur Général à combattre la délinquance et les gangs en Haïti, l’Ambassadeur de France lui a souhaité plein succès dans sa mission. Lors de cette rencontre, il a été convenu de poursuivre et d’augmenter la coopération française en matière policière, notamment dans la formation des agents et des officiers.

Altidor Jean Hervé

 

Related Articles

Check Also

Close
Close
%d bloggers like this: