accueilActualitéCoup d'oeil sur le monde

Le pouvoir a pris le contrôle de la PNH

Jovenel Moïse va vite en besogne. Il a procédé au remplacement du Directeur Général de la police nationale d’Haïti (PNH) dont le mandat arrivait à terme le 23 août 2019. Ce changement à la tête de la PNH intervient à un moment où le pouvoir tente de prendre le contrôle de la PNH. Le lundi 26 août 2019, le chef de l’État, Jovenel Moïse a décidé de ne pas reconduire le mandat de Gédéon. Parmi deux prétendants à la succession dont Charles Nazaire Noël, actuel Directeur Général de l’Administration Pénitentiaire Nationale ou l’ex-Directeur de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), Normil Rameau, Jovenel Moïse a fait le choix de Normil Rameau, comme le confirme l’arrêté présidentiel, daté du 26 août 2019, signé du Président Moïse, du Premier Ministre démissionnaire Jean-Michel Lapin et du Ministre de la Justice, Jean Roudy Aly.

« […] Article 1er – Le citoyen Rameau NORMIL est nommé Directeur Général a.i. de la Police Nationale d’Haïti (HPN) ;

Article 2 – Une ampliation du présent Arrêté sera remise à l’intéressé.

Article 3 – Le Présent Arrêté sera imprimé, publié et exécuté aux fins de droit. […] ».

Aujourd’hui, Normil Rameau est le nouveau directeur général a.i de la police nationale. Il remplace à ce poste Michel-Ange Gédéon qui a dirigé la PNH pendant trois ans. Normil Rameau travaillait comme ministre-conseiller, attaché aux affaires militaires à l’Ambassade d’Haïti à Washington, depuis qu’il a quitté la DCPJ. Selon un aveu du D. G. Gédéon à Miami Herald, c’est le commissaire divisionnaire Normil Rameau, issu de la 4e promotion de la PNH, qui prend provisoirement les rênes de l’institution policière, en attendant une nomination officielle, ne pouvant se faire qu’en Conseil des ministres d’un gouvernement légitime. L’ancien responsable de la DCPJ (Direction Centrale de la Police Judiciaire) était en poste à Washington, quand le pouvoir lui a demandé de rentrer au bercail de toute urgence, pour discuter des modalités du remplacement de Michel-Ange Gédéon dont le mandat arrive à terme dans deux jours. Normil Rameau, qui a suivi une formation au Chili, est connu dans le pays pour avoir occupé différents postes au sein de la Police Nationale d’Haïti (PNH), particulièrement à la Brigade des Affaires Criminelles, à l’Inspection Générale, à la Direction Générale. C’est un changement qui s’imposait, semble-t-il, en raison des pressions et du climat politique tendu et d’une certaine méfiance du Chef de l’État envers Gédéon qui avait été nommé en avril 2016 par l’ex-président provisoire, Jocelerme Privert.

Emmanuel Saintus

Related Articles

Close
%d bloggers like this: