accueilActualitéCoup d'oeil sur le monde

Le compte à rebours commence

L’extraction d’un furoncle amène toujours du soulagement. Jovenel Moïse, avec son immonde régime, en constitue l’un des plus balèzes, des plus incomparables. Une fois expulsé, il s’en suivra carrément l’euphorie. Provoquer et en subir les conséquences… Oui, c’est tout à fait compréhensible, le peuple haïtien se doit d’affirmer sa légitime autorité. Les malfaisants asservisseurs finiront bien par plier, d’autant qu’en fait, bien peu les suivent en définitive dans cette mauvaise voie. Jovenel Moïse avait échoué à mettre en place ses propres équations et à les imposer aujourd’hui au peuple haïtien. Celui-ci refuse d’être les pions dans un système de malfrats. En effet, le jeudi 1er août 2019, à l’Académie de Police, en marge de la cérémonie de graduation des nouveaux commissaires de la 6e promotion, le Président Jovenel Moïse en avait profité pour sensibiliser les parlementaires, sur l’importance de ratifier la Politique Générale du Premier Ministre nommé, Fritz William Michel, en même temps que son cabinet ministériel, afin que le nouveau Gouvernement puisse faire face aux défis, en débloquant la situation. Il déclarait alors que la population «attend beaucoup de ses élus». Le Chef de l’État a rappelé, qu’en l’absence d’un nouveau cabinet ministériel depuis plus de 4 mois, le pays n’a toujours pas de Gouvernement ratifié ni de budget voté, soulignant: «tout le monde est affecté, tant au niveau du secteur public que privé» car, sans Gouvernement, le pays ne peut pas fonctionner normalement et l’international ne peut pas débloquer les fonds dont Haïti a tant besoin. Toute en insistant qu’il était temps de tourner la page, il a lancé un appel à tous les acteurs concernés pour former «une chaîne de solidarité», convaincu, malgré la gravité de la crise, que le dialogue reste la seule issue possible pour trouver une solution et sortir le pays de l’impasse dans laquelle il se trouve. Il a rappelé: «Depuis mon accession à la tête du pouvoir, j’ai toujours prêché l’union. J’ai invité tous les secteurs à s’unir. Car comment peut-on sauver le pays si l’on ne communique pas entre eux nous ?»

 

La motion d’accusation du Président inscrite à l’ordre du jour

Le mercredi 7 août 2019 est la date prévue pour la séance, à la Chambre des députés, au sujet de la demande de mise en accusation du président Jovenel Moïse, a révélé un tweet du président de la Chambre Basse, Gary Bodeau. Également, dans son tweet, Gary Bodeau a réaffirmé la formation d’une commission ad hoc, devant étudier les documents du premier ministre nommé, Fritz William Michel, déposés le 24 juillet 2019 à la Chambre Basse. «La séance de mise en accusation de Jovenel Moïse devrait avoir lieu, avant la séance de ratification ou non du premier ministre nommé», avait souligné le président de la Chambre des députés. «Selon l’ordre du jour modifié et adopté aujourd’hui, le point 5 relatif à la motion de mise en accusation du Président de la République, Jovenel Moïse, sera mis en débat au cours de la séance du mercredi 7 août 2019 », a annoncé la Chambre des Députés. Rappelons qu’il faut que les 2/3 de la Chambre, soit 80 députés, votent contre le Président pour que le Sénat s’érige en Haute Cour de justice et détermine si le Chef de l’État a commis ou non un crime de haute trahison. Le député du groupe minoritaire, Jean Marcel Lumérant, a critiqué le bureau de la Chambre Basse ainsi que ses collègues du groupe majoritaire, qui utiliseraient, selon lui, le dossier de la mise en accusation du président de la République, pour faire du chantage. Cette mise en accusation, réclamée en février 2019 par 14 députés, avait refait surface, après la publication, le vendredi 31 mai 2019, du deuxième rapport de la Cour Supérieure des Comptes et du Contentieux Administratif (CSCCA), qui épingle Jovenel Moïse dans l’utilisation de «stratagèmes de détournements de fonds», à travers sa firme dénommée «Agritrans», pour la réalisation de travaux publics dans le Nord d’Haïti.

Emmanuel Saintus

Related Articles

Close
%d bloggers like this: