accueilActualitéCoup d'oeil sur le monde

Haïti-Taïwan : rencontre infructueuse

Le samedi 13 juillet 2019, Haïti a accueilli la visite officielle de la Présidente de la République de Taïwan, Madame Tsai Ing-Wen. Cette visite de la dirigeante taïwanaise dans la capitale haïtienne fait suite à l’invitation lancée par le chef d’État haïtien, Jovenel Moïse, à son homologue, lors  du récent voyage du président haïtien en mai 2018 à Taïwan.  Arrivée  à bord de la China Airlines, la présidente de Taïwan se trouvait à la tête d’une importante délégation composée de membres influents de son administration, de trois députés, du président de l’association du secteur privé des affaires taïwanais.  Jovenel Moïse a lui-même accueilli Tsai Ing-wen, à l’aéroport international Toussaint Louverture.  La visite n’a duré que quelques heures. En marge de cette visite : une offrande florale au Musée du Panthéon national, l’inauguration de la foire des produits taïwanais au MUPANAH, un tête-à-tête d’une vingtaine de minutes avec le président haïtien et la conférence de presse conjointe entre les deux chefs d’État.  Et c’était déjà la fin de la visite officielle.  Lors d’un point de presse conjoint au Palais national, Jovenel Moïse et Tsai Ing-wen n’ont fait aucune nouvelle annonce, sinon des projets déjà en cours comme le support de Taïwan pour consolider le réseau électrique en Haïti.  Le chef de l’État haïtien a cité, à titre d’exemple, le projet de l’électrification de 51 villes et de la zone métropolitaine.  « Je veux parler de la construction du réseau métropolitain qui partira de Bois-Neuf jusqu’à Léogâne », a dit Jovenel Moïse.  « Nous avons aussi parlé de la stabilité politique qui est le premier des biens publics, parce que, pour réaliser ces projets, nous avons besoin de la sérénité, de la paix et de la tranquillité dans les esprits », a poursuivi Jovenel Moïse.  Pour sa part, la présidente de Taïwan, lors de sa prise de parole, a dit souhaiter à Haïti la stabilité politique.  « Je souhaite, de tout mon cœur, la stabilitéé politique et sociale en Haïti.  Nous allons accompagner Haïti dans son chemin vers le développement… », a déclaré Madame Tsai Ing-wen.  En plus, cette visite devait permettre aux deux pays de renforcer leurs liens d’amitié et de solidarité, et de poser les bases de la nouvelle coopération haïtiano-taïwanaise, à en croire une note.  Toutefois, compte tenu du fait des rapprochements entre les gouvernements haïtien et taïwanais, depuis le récent voyage du président haïtien en mai 2018 à Taïwan, l’amélioration des relations bilatérales haïtiano-taïwanaise et l’évaluation des possibilités d’investissement dans plusieurs domaines devront être deux éléments-clés, dans le sujet de conversation des deux leaders.  « Il n’y a eu rien de concret, rien de nouveau, sinon la confirmation d’un accord de prêt qui avait été déjà négocié, bien avant la visite », a dit l’économiste haïtien, Etzer Émile.

Emmanuel Saintus

 

Related Articles

Close
%d bloggers like this: