accueilActualitéCoup d'oeil sur le monde

Une pluie de moins d’une heure fait des morts et plusieurs dégâts

Au moins 6 morts, 3 personnes sont portées disparues et plusieurs maisons sont inondées, à la suite des pluies diluviennes qui se sont abattues dans la soirée du mardi 2 juillet 2019 sur le département de l’Ouest. Une personne est décédée à Pétion-Ville, a fait savoir le conseil municipal de Pétion-Ville. Les corps sans vie de deux enfants : une fille et un garçon, ont été retrouvés à l’avenue Christophe, et 3 autres à Cité-Soleil, a révélé la Protection civile. Le premier bilan avait fait état de 7 personnes gravement blessées, qui ont été évacuées vers des centres hospitaliers de Port-au-Prince. Plusieurs zones de la capitale se sont réveillées sous des tonnes de boue et d’alluvions rendant ainsi la circulation impraticable. La saison pluvieuse commence à faire des victimes. La Direction de la Protection civile du ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales a informé qu’à la suite des pluies torrentielles qui se sont abattues sur le département de l’Ouest, dans la soirée du 2 juillet, il s’est produit des crues éclairs et des inondations urbaines dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince. Les averses ont provoqué la mort de deux enfants, une fille et un garçon. Leurs corps sans vie ont été retrouvés à l’avenue Christophe, près du Lycée Jean-Jacques, selon la Protection civile. Trois autres personnes ont trouvé la mort à Cité-Soleil, cinq sont blessées, 12 maisons sont détruites et plusieurs autres inondées. Dans la commune de Pétion-Ville, à Pèlerin 1, les crues éclairs ont provoqué la chute d’un mur de soutènement qui a entraîné à son tour la destruction d’une douzaine de maisons avoisinantes. Dans la commune de Carrefour, plusieurs zones ont été inondées. Le Comité communal a procédé, à temps, à l’évacuation en lieux sûrs des habitants à risque, selon la Protection. Les équipes d’urgence ont été mobilisées en vue de réaliser l’évaluation des dommages et sont encore sur place, pour porter assistance à la population. Des coulées d’alluvions et de boue perturbent la circulation dans certaines zones de la commune, et les instances préposées à cet effet sont à pied-d‘œuvre pour gérer la situation, toujours selon la Protection civile. Celle-ci appelle, à la vigilance, les habitantes et habitants des zones à risques d’inondations, d’éboulements et de glissements de terrain. «Les dégâts sont considérables. Les citoyens sont livrés à eux-mêmes», a dit le député de la 3e circonscription de Port-au-Prince, Printemps Bélizaire. Le député appelle également les autorités concernées, à curer les différents canaux de la région métropolitaine, afin d’empêcher la répétition de ces inondations et les dégâts qu’elles occasionnent.

Emmanuel Saintus

Related Articles

Close
%d bloggers like this: