accueilActualitéCoup d'oeil sur le monde

Jovenel Moïse est plus que jamais déboussolé

Quand un boxeur reçoit un vilain coup de son adversaire et qu’il se contente de parler au lieu de réagir, il est mûr pour recevoir un autre coup pour un K.O. Tel est le cas de l’opposition face à Jovenel Moïse. Des manifestants et des militants ont été tués par les sbires sanguinaires de Jovenel Moïse et il n’y a pas de riposte. Imaginez que des militants PHTK soient tués. Ça restera sans réponse? Une bête blessée risque de faire de gros dégâts, juste pour faire oublier ses faiblesses… Pour marquer le 1er anniversaire de l’une des plus grandes mobilisations que connaît Haïti, ces dernières années, pour continuer d’exiger la démission du président Jovenel Moïse indexé dans les rapports de la Cour des Comptes pour avoir participé dans la dilapidation des fonds de PetroCaribe, les Petrochallengers regroupés au sein de «Nou Pap Domi» avaient annoncé deux jours de manifestations pour les 6 et 7 juillet. Par cette mobilisation, l’opposition entendait marquer le premier anniversaire du grand soulèvement général produit en Haïti, l’année dernière à pareille heure, après un ajustement des prix de l’essence qualifié de maladroit par le secteur privé des affaires. Par ailleurs, Jovenel Moïse tente de mettre en place un nouveau cabinet ministériel. Après trois mois sans gouvernement, sans budget, avec une inflation à 18%, un taux de change du dollar à plus de 94 gourdes et des manifestations de blocage des routes, le président Moïse tente de reprendre la main. Le conseiller du chef de l’État, Guichard Doré, fait remarquer qu’il y a une nouvelle conjoncture. Le président est ouvert, a dit M. Doré, évoquant les revendications relatives à un départ de M. Lapin. Guichard Doré a fait savoir que le chef de l’État envisage de lâcher du lest, en ce qui a trait aux cinq ministres reconduits qui constituaient une pomme de discorde même pour des alliés du chef de l’État au Parlement. Selon les informations, en marge du week-end écoulé, M. Moïse n’a pu conclure un accord politique avec l’opposition, pour la formation d’un nouveau gouvernement. Deux options sont ouvertement envisagées par le chef de l’État, ses alliés et ses interlocuteurs. L’une des options implique le renvoi du Premier Ministre démissionnaire et nommé. Même au niveau des alliés au Parlement des voix se sont fait entendre pour appeler à un départ de M. Lapin. Jovenel Moïse, le messie que vous attendez vous maudit, vous abhorre pour tous vos sacrilèges. Il faut que vous ayez peur de vos injustices et de vos offenses. Il arrivera un jour où les injustices commises et non réparées retomberont sur vous, sur votre conscience, dans votre esprit, pour constituer votre nouveau monde et votre nouvelle vie. Cela ressemble à un Enfer. Mais ce n’est que le début. La vie est un jeu où tout est dual, binaire et plus.

Emmanuel Saintus

Related Articles

Check Also

Close
Close
%d bloggers like this: