accueilActualitéCoup d'oeil sur le monde

Déroulement adouci des examens d’État

Tout en soulignant quelques incidents mineurs, relevés dans cinq des dix départements, notamment l’attaque par des jets de pierre contre l’école nationale de Pivert à Saint-Marc (Artibonite), où l’ordre a rapidement été rétabli, le ministre Cadet s’est réjoui du bon déroulement des épreuves des examens officiels, cette semaine. Le titulaire du MENFP qui déplore les incidents dits mineurs ayant émaillé les examens dans quelques endroits, dénonce la tentative de certaines personnes qui avaient cherché à perturber les examens d’État. Suivant le bilan du MENFP, dans le Plateau Central, l’école Saint-Martin de Beauvais a été attaquée par des gens qui lançaient des pierres sur l’établissement, alors que des enfants étaient en salle d’examens. Dans la Grand’Anse, des difficultés techniques ont aussi été enregistrées, notamment une grève du personnel à la Direction départementale; boycottage des syndicalistes; dépôt de matières fécales dans plusieurs centres d’examens; tessons de bouteille lancés sur le lycée Saint-Luc (Jérémie) et barricades de pneus enflammés dans des rues. On a souligné des problèmes dans le Sud également où le lycée Philippe Guerrier a essuyé des jets de pierre. Dans le Sud-Est, un projet malhonnête de badigeonnage d’un centre d’examens de matières fécales a été détourné. Un jeune homme a été arrêté par la police dans le cadre de ce dossier. Le ministre Pierre Josué Agénor Cadet a révélé, dans la foulée, un cas de fraude dans le Nord, notamment au collège Nelson Mandela, où un individu s’est introduit frauduleusement dans un centre d’examens pour composer à la place d’une autre personne. Le fraudeur a été interpellé par les forces de l’ordre. En passant, le premier responsable de l’Éducation du pays a salué la clairvoyance et la détermination des parents qui, dit-il, avaient accompagné leurs enfants à ces épreuves officielles, desquelles dépend l’avenir des centaines de milliers de jeunes. Les épreuves officielles de la 9e année fondamentale ont débuté, le lundi 24 juin 2019, dans un contexte d’inquiétude et de protestation, sur le territoire national. Rappelons que 238 797 candidats avaient pris part aux examens de la 9ème année fondamentale pour l’année scolaire 2018-2019.

Altidor Jean Hervé

 

Related Articles

Close
%d bloggers like this: