accueilActualitéCoup d'oeil sur le monde

Les 24 ans de la PNH

Le mercredi 12 juin 2019, la Police Nationale d’Haïti (PNH) a soufflé sa 24ème bougie. En cette circonstance, une cérémonie a été organisée, en présence des autorités, à l’école nationale de police à Frères. Plusieurs personnalités dont le président Jovenel Moïse, le ministre de la Justice et de la Sécurité publique démissionnaire, Me Jean Roudy Aly, celui de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales démissionnaire, Jean-Marie Reynaldo Brunet, le Directeur Général de la PNH, Michel-Ange Gédéon et d’autres cadres et personnels de l’institution policière, ont pris part à la cérémonie.

Le Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti, Michel-Ange Gédéon, a appelé les policiers et policières à exercer leur profession avec le sens du professionnalisme et à s’écarter de toute activité politique et de tout acte de brutalité. Il a parlé, également, en faveur d’une police apolitique, respectant les limites et principes régissant son mode de fonctionnement, pour ne pas se laisser manipuler et influencer par des hommes politiques. «Pendant 24 ans, l’institution a connu des zones de hautes turbulences et des obstacles majeurs qui faisaient craindre la catastrophe. Aujourd’hui, nous naviguons encore dans un ciel obscurci par des problèmes de toutes sortes. Mais nous avons maintenu le cap, malgré une traversée encore difficile, fragilisée par des luttes sans grandeur et des querelles de chapelle», a dit Michel-Ange Gédéon. Dans la même veine, le directeur général de la Police nationale a mis en exergue les actions accomplies par la PNH sous son commandement. Le numéro 1 de l’institution policière en a profité pour encourager les agents à continuer à accomplir leur mission de protéger et de servir avec professionnalisme et dans le respect de la loi, ce, en dépit des conditions difficiles dans lesquelles ils évoluent. «Des horaires infernaux, des missions violentes, confrontés souvent à un panel inimaginable de situations difficiles. Cela n’empêche pas, par-dessus tout, de conserver la flamme qui nous anime, car on aime notre boulot. Nous sommes ceux qui vont, là où personne ne se risque à aller, bonne fête PNH», a déclaré le Directeur Général de la Police Nationale d’Haïti (PNH). Pour conclure, il a dressé un bilan positif des différentes opérations menées et matériels saisis sur les trois (3) dernières années. Il s’agit, entre autres, de: 12 bateaux qui ont été saisis, dont 9 durant les seules années 2017-2018; 268 kg de cocaïne et 412 kg de marijuana qui ont été saisis; 729 personnes qui ont été déférées au parquet; 1 108 personnes interpellées et déférées aux tribunaux ; 370 armes à feu saisies; 329 véhicules saisis; 2 138 671 dollars américains qui ont été également saisis, suite à des infractions diverses, relevant de la criminalité transnationale organisée. Je me bornerai à ces chiffres qui sont ceux de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ), sans tenir compte de ceux des autres départements.

«En ce 24e anniversaire de la PNH, ce mercredi 12 juin, je salue le courage, le dévouement et le professionnalisme de la PNH qui se donne à 100 % à leur mission de protection des biens et des personnes, malgré les violences, les blessures, les insultes, les agressions et les humiliations subies, malgré le manque cruel de moyens humains et matériels. Ils sont le dernier rempart de la République quand l’insurrection menace, quand tout part en vrille et que le pouvoir civil est aux abois, quand les différents quartiers de la capitale ont été mis à sac et que l’Exécutif a vacillé, submergé par le doute. Joyeux 24e à la PNH. Bon travail». C’est en ces termes que le sénateur Carl Murat Cantave, Président du Sénat, s’est exprimé, à l’occasion de cet anniversaire.

Emmanuel Saintus

Related Articles

Close
%d bloggers like this: