accueilActualitéCoup d'oeil sur le monde

Visite officielle de Jovenel Moïse à Cuba

Après un voyage de plusieurs jours qui l’a conduit tour à tour au Mexique, à Trinidad and Tobago et à Cuba, le président de la République est rentré au pays, le mardi 4 décembre 2018. Satisfait de ses rencontres, Jovenel Moïse a annoncé des modifications dans la coopération avec Cuba. Il a salué aussi le travail de la Police nationale pendant son absence et lancé un appel au calme, à l’occasion de la fête de Noël. Sur la place de l’aéroport international José Martí, le président haïtien a été reçu par le vice-chancelier cubain, Rogelio Sierra. Avant la rencontre entre les deux dirigeants, le Chef d’État haïtien a déposé une gerbe de fleurs au pied du monument de José Martí, sur le mémorial de la Plaza de la Revolución, qui porte le nom du héros de l’indépendance à La Havane. Pour raffermir les liens, selon ce qu’informe la Radio Habana Cuba, une note du ministère cubain des Affaires étrangères fait état d’une parfaite coopération entre les deux pays et souligne que « les relations entre eux reposent sur le respect de l’autodétermination des peuples et la coopération dans les secteurs de l’éducation et de la santé ». Outre la coopération autour de la médecine, La Havane et Port-au-Prince ont mis au point des programmes bilatéraux dans des domaines tels que l’agriculture, la pêche, l’éducation, les ressources en eau, la construction et la météorologie. Haïti et Cuba ont fêté, le mardi 4 décembre, les 20 ans de coopération entre les deux pays. Jovenel Moïse, en visite sur l’île des Castro, a rencontré son homologue Miguel Díaz-Canel, en vue de donner de nouvelles directions à la coopération entre les deux États. « Je lui ai demandé comment faire pour revoir la coopération. Cette coopération nous a permis d’avoir 1 000 médecins formés à Cuba », a affirmé le président haïtien, lors d’un point de presse dans le salon diplomatique de l’aéroport international Toussaint Louverture. Jovenel Moïse, citant son programme de développement, a fait savoir que le pays a besoin de professionnels autres que des médecins. Il souhaite que Cuba continue d’aider le pays dans la construction de barrages hydroélectriques et la formation d’ingénieurs. Dans un prochain accord qui sera signé entre Cuba et Haïti, la maîtrise et la gestion des eaux de surface y seront inscrites, a annoncé le locataire du Palais national. Jovenel Moïse a annoncé, en outre, qu’il y a déjà au Parlement un projet de loi sur la création de l’Institut national des ressources publiques qui, selon lui, permettra à Haïti de mieux coopérer avec les autres pays dans ce domaine. Le président qui a remercié Cuba pour sa coopération, surtout pour le rôle de la brigade des médecins cubains qui a maintenant 20 ans, a profité de l’occasion pour déclarer que « la coopération haïtiano-cubaine, si ce n’est la meilleure, est l’une des meilleures », ajoutant aussi que la terre natale d’El Commandante Fidel Castro a aidé Haïti dans tous les domaines.

Altidor Jean Hervé

Related Articles

Close
%d bloggers like this: