accueilActualitéCoup d'oeil sur le monde

Une armée de pacotille…

Ce pouvoir ne cesse de tenter toutes sortes de stratagèmes.  Il revient parfois sur des dossiers inopérants car pour eux, seule la fin compte.  Le dossier de la remobilisation des Forces Armées d’Haïti a refait surface.  En effet, le Haut Commandement des Forces Armées d’Haïti informe le public en général et les intéressés en particulier que le processus de recrutement d’une classe de soldats, lancé l’année dernière, soit du 17 au 25 juillet 2017, est officiellement repris.  Une note de presse a été publiée le lundi 5 novembre 2018, afin de communiquer aux postulants les dernières dispositions.  Selon la note, au cours du mois de novembre, l’armée va recruter d’abord des soldats, ensuite des cadres comme des médecins, des ingénieurs civils, des ingénieurs architectes, des ingénieurs informaticiens, des ingénieurs électriques et électroniques et des ingénieurs agronomes.  « Le haut commandement des Forces armées d’Haïti avise le public en général et les intéressé(e)s en particulier qu’un registre d’inscription est ouvert aux jeunes des deux (2) sexes, des dix (10) départements géographiques », a ainsi noté le communiqué des FAd’H.  Et la note poursuit en annonçant qu’un concours sera organisé à l’intention des professionnels suivants : médecins, ingénieurs civils, ingénieurs architectes, ingénieurs informaticiens, ingénieurs électriques et électroniques et ingénieurs agronomes. »  Du lundi 12 au vendredi 16 novembre 2018, le secrétariat général de l’armée invite les intéressés à s’inscrire dans ses bureaux aux Cayes, à la Direction de la Protection civile, dans sa base à Gressier et au Cap-Haïtien, à la Direction de la Protection civile, de 9h du matin à 3h de l’après-midi.  Selon les critères d’admission, le postulant doit être de nationalité haïtienne ;

  • être âgé (e) de 18 à 25 ans ;
  • être en bonne santé physique et mentale ;
  • avoir au minimum réussi la classe de 9e année fondamentale et avoir réussi l’examen intellectuel et physique prévu à cet effet.

« Les intéressés-es sont invités-es à déposer leur dossier le jeudi 15 ou le vendredi 16 novembre 2018, entre 9:00 et 15:00 heures, à la Base Militaire de Léogâne. ».

Les critères et les conditions d’admission sont :

  • Être de nationalité haïtienne et n’avoir jamais renoncé à sa nationalité.
  • Être âgé de 22 à 35 ans.
  • Être en bonne santé physique et mentale.
  • Être détenteur au moins d’une licence reconnue par l’État haïtien.

Les pièces exigibles à l’inscription (originaux et copies) sont :

  • Certificat de fin d’Études Secondaires (Bac II) ;
  • Licence dans une ou plusieurs des disciplines susmentionnées ;
  • Un Curriculum Vitae (récent) ;
  • Certificat de bonnes vie et mœurs, délivré par la Police Nationale d’Haïti ;
  • Acte de naissance ou Extrait des Archives Nationales d’Haïti de date récente ;
  • Quatre photos d’identité de date récente : deux de face, deux de profil ;
  • Carte d’identification Nationale (CIN) et Matricule Fiscale (NIF) ;
  • Une lettre de motivation.

Il est aussi notifié que « la maitrise de la langue espagnole est souhaitable ».  À rappeler que, les Forces Armées d’Haïti (FAd’H) ont été officiellement remobilisées le 18 novembre 2018.  Cette remobilisation a été effectuée sur fond de controverses.  Beaucoup ont vu revenir une – possible – force de répression à la solde du pouvoir en place.

Emmanuel Saintus

 

Related Articles

Close
%d bloggers like this: