accueilActualitéCoup d'oeil sur le mondeSport

Victoire historique du Onze national

Le public d’Haïti espérait une large victoire de la sélection nationale senior masculine de football, pour sa première sortie dans le cadre de la Ligue des nations de la Confédération de football (des pays) d’Amérique du Nord, d’Amérique centrale et des Caraïbes (CONCACAF). Les attentes ont été comblées le lundi 10 septembre 2018, au Stade Sylvio Cator, à Port-au-Prince car les joueurs haïtiens ont étrillé leurs homologues de Saint-Martin, 13 buts à zéro (mi-temps 5-0), avec, au passage, un quintuplé de Duckens Nazon. On ne s’attendait pas à ce que l’équipe de Saint-Martin donne une opposition de poids à l’équipe nationale, mais pas au point où l’opposition serait aussi insignifiante, de la première minute de jeu jusqu’au coup de sifflet final. Lors de cette rencontre, Duckens Nazon que l’on considère souvent comme le chouchou du public, n’a eu besoin que de 69 minutes de jeu pour réaliser sa meilleure performance en équipe nationale, en termes de nombre de buts. Les cinq buts de Nazon ont été réalisés à la 18ème, 35ème, et 43ème minutes avant la pause de la première période qui s’est terminée 5-0, en faveur de l’équipe haïtienne de football. Au retour des vestiaires, les Grenadiers ont marqué huit (8) autres buts, dont deux du dossard 9 de la soirée, Nazon, 61ème et 64ème minutes, avant sa sortie à la 69ème minute pour la rentrée de Derrick Étienne Jr. Hormis Duckens Nazon, beaucoup d’autres joueurs se sont illustrés pour compléter le tableau d’affichage à 13-0. Si Jeff Louis a clos le massacre avec son but, le 13ème à la 87ème, c’est bien Frantzdy Pierrot, très en vue, qui a débuté l’humiliation à la 11ème minute de jeu, avant de réaliser son propre doublé avec un autre but à la 72ème minute, pour permettre à sa sélection de mener 11-0, à ce moment.

Dans l’ordre, les buts de l’équipe entraînée par Marck Collat ont été ainsi réalisés: 11′ Frantzdy Pierrot (1-0), 18′ Duckens Nazon (2-0), 25′ Diaro Forstyhe (contre son camp) (3-0), 35′ Duckens Nazon (4-0), 43′ Duckens Nazon (5-0), qui fut le score avant la pause. Au retour des vestiaires, le calvaire des visiteurs allait être plus rude car, à la 47′, Charles Hérold Jr allait mettre le score (6-0), 58′ Carlens Arcus (7-0), 61′ Duckens Nazon (8-0), 64′ Duckens Nazon (9-0), 70′ Derrick Étienne Jr (10-0), 72′ Frantzdy Pierrot (11-0), 85′ Sony Mustivar (12-0), 87′ Jeff Louis(13-0) pour sceller le score du match.

Le coach de l’équipe de Saint Martin, Albertus Elvis, a expliqué cette défaite par le fait que c’est une sélection fraîchement constituée, n’ayant même pas deux mois. Cela pourrait justifier, selon lui, cette défaite amère et promet de travailler afin d’améliorer le niveau de son équipe. Pour sa part, Marc Collat a expliqué la victoire des Haïtiens par la faiblesse de l’adversaire et la force non proportionnelle de l’équipe locale. Il a tenu à ajouter que ses joueurs ont été très sérieux et ne sont pas tombés dans le piège de la facilité. La force relativement supérieure de la sélection haïtienne et la faiblesse relative de l’équipe de Saint-Martin ont contribué à une victoire écrasante des Haïtiens face aux Saints-Martinais. Mais le grand public semble être encore fâché contre le Onze national car il n’a pas fait le déplacement pour venir assister à ce match. En effet, le stade a à peine dépassé la moitié de sa capacité en termes d’affluence. Cette attitude se justifie par son insatisfaction à l’égard de l’équipe senior, lors de ses récents matchs. Par ailleurs, le public croit qu’un adversaire qu’Haïti peut battre par 13 buts ne valait vraiment pas la peine d’un déplacement. Toutefois, pour leur retour au stade Silvio Cator, 18 mois après les éliminatoires de la Coupe du Monde, les Grenadiers ont offert un bon spectacle aux fans. Le public s’est impliqué dans la fête avec l’animation d’un groupe de musique traditionnelle. Il s’agissait en fait d’une promenade de santé pour les joueurs haïtiens qui évoluent dans des clubs professionnels. Une bonne entrée en matière pour les Grenadiers dans cette ligue des nations de la CONCACAF.

Altidor Jean Hervé

Related Articles

Close
%d bloggers like this: