accueilActualitéCoup d'oeil sur le mondeSport

US Open: bravo à Naomi Osaka

Le samedi 8 septembre 2018, en finale du Grand Chelem sur le « court » central du Parc municipal de « Flushing Meadows-Corona Park » à New-York, l’haïtiano-japonaise, Naomi Osaka, a remporté l’US Open. Naomi Osaka (20 ans) affrontait la joueuse américaine Serena Williams (36 ans), forte des 23 titres remportés dans les tournois du Grand Chelem : 7 en Australie, 3 à Roland Garros, 7 à Wimbledon et 6 au US Open. Naomi Osaka a battu Serena Williams en deux manches : 6-2 et 6-4, en 1 heure 21 minutes, recevant ainsi la coupe et empochant une prime de 3,8 millions de dollars pour cette victoire. Naomi, 19e joueuse mondiale (qui sera 7e à partir de ce lundi) est devenue la première Japonaise, hommes et femmes confondus, à s’imposer en Grand Chelem, alors qu’elle disputait sa première finale d’un grand tournoi. Dès les premiers jeux, Naomi a imposé à Serena Williams sa longueur, sa rapidité et sa puissance de balle. Serena a tenté de prendre le contrôle, sans être en mesure de suivre le rythme de Naomi, ni à soutenir sa puissance ou sa vitesse de déplacements, pêchant sur ce qui fait sa force : son service (38% de premières dans le premier set, 6 doubles fautes sur l’ensemble du match). Le premier set a même été à sens unique. Naomi a tout dominé et a tenu en échec Williams qui semblait trop erratique à l’échange. Le niveau de jeu était incroyable et Naomi a été sans aucun doute la meilleure joueuse sur le court central de l’US Open, même si le public acquis à Serena William manquait d’impartialité… Naomi Osaka a amplement mérité son premier titre du Grand Chelem (6-2, 6-4). Jamais aucun Japonais (homme ou femme) n’avait remporté un tel tournoi majeur. Au moment de la remise de la coupe, Serena William, aux côtés de Naomi, s’adressant à un public frustré par sa défaite, a déclaré : « elle a bien joué, c’est son premier titre en Grand Chelem. Faisons de ce moment le meilleur moment possible. Reconnaissons le mérite où il y en a […] Félicitations Naomi ! ». « Bravo et merci à notre Naomi qui nous a rendus si fiers aujourd’hui. Haïti partage aussi cette immense joie de la voir réaliser un tel exploit dans un grand chelem si convoité. Continue de nous faire rêver Naomi et de montrer le chemin aux jeunes de ta génération. Succès continu. », a dit le président Jovenel Moïse. De son côté, la sénatrice Dieudonne Luma Étienne a dit : « je salue fièrement la victoire de la jeune Haïtiano-Japonaise, Naomi Osaka, championne de l’US Open. Une fois de plus, Haïti a été hissée au plus haut niveau du monde sportif et ceci, grâce à une femme habile et dynamique. Le pays est fier de toi ! ». Pour l’ambassadeur du Japon en Haïti: «Toutes nos félicitations à Naomi Osaka qui a remporté le championnat de l’US Open en battant l’ancienne No.1 mondiale, Serena Williams. C’est le premier championnat remporté en simple, dans l’histoire des joueurs japonais en quatre (4) tournois majeurs du Grand chelem.»

Rappelons que Naomi, née d’un père haïtien (Leonard «San» François) et d’une mère japonaise, réside depuis l’âge de trois (3) ans aux États-Unis et s’entraîne en Floride. Naomi est venue en visite en Haïti le 30 octobre 2017. Rappelons également qu’elle avait battu Serena en mars dernier à Miami [6-3, 6-2]. Naomi était la plus jeune joueuse de tennis dans un tournoi de Grand Chelem de l’US Open et Serena la plus âgée.

Emmanuel Saintus

Related Articles

Close
%d bloggers like this: