En brefNewsreel

En bref : Mercredi 11 juillet 2018

  Tension à Carrefour

Le vendredi 6 juillet 2018, une situation de tension accompagnée de pneus enflammés, de barricades et de jet de pierres sur la route de carrefour.  La route est impraticable à la suite de la montée des prix des carburants. La population est très hostile face à la décision prise par le gouvernement Moïse/Lafontant.  Selon certains citoyens qui viennent travailler de partout, soit de Pétion-ville à Carrefour et de Gressier à pied, ce vendredi 6 juillet 2018, à la tombée de la nuit, la situation reste et demeure la même à Thor 65, Mahotière 75, 79 ,87, Arcachon 32 et j’en passe.  Ensuite, le samedi 7 juillet 2018, la population carrefouroise est toujours mécontente. Dès l’aube, on a pu constater que les gens prennent les rues pour aller travailler dans certaines usines de manière très fâchée. Les chauffeurs de camionnettes, de moto n’ont pas pu circuler.  Dans le sous-commissariat de Carrefour (OMEGA), les policiers n’ont rien fait, ils observent un silence absolu. En fin de compte, la colère de la population augmente, de temps à autres. À Diquini 63 prolongée, la barrière du Market Délimart est endommagée. La population a failli s’en accaparer et l’incendier.  Grâce à la vigilance de plusieurs corps de la Police Nationale d’Haïti (PNH), elle n’est pas arrivée pas à le faire. Selon certains, la baisse du prix des carburant n’est plus nécessaire. De préférence, c’est le départ du gouvernement Moïse /Lafontant que l’on envisage maintenant. À cette phase, quel est donc l’avenir du pays ? Que doivent faire les autorités concernées en cette situation assez délicate ? 

 

Choupite Jacquet décédé

L’émérite percussionniste de Mizik, Marc Bellande Jacquet, plus connu sous le nom de Choupite Jacquet, s’est éteint le dimanche 1er juillet, mois ramenant l’anniversaire du compas direct.  Souffrant depuis plusieurs années d’insuffisance rénale et de problèmes cardiaques, Choupite a rendu l’âme, jetant l’affliction et l’émoi le plus total dans le paysage musical haïtien, particulièrement du côté de ses plus proches collaborateurs au sein du groupe Mizik.  Kéké Bélizaire, l’un des premiers à annoncer la funeste nouvelle sur les réseaux sociaux, confie en avoir été informé par le biais de Mélissa, fille unique du défunt.  Atterré jusqu’à en être à court de parole, Kéké pleure le départ d’un musicien qui a révolutionné la percussion dans l’industrie musicale de par son doigté et son génie. Le guitariste regrette surtout une légende humble et joviale qui égayait les séances de répétition et toutes les autres réunions du groupe par son humour à fleur de peau.  « Sa personnalité forçait l’admiration même des musiciens rivaux de Mizik durant les périodes de polémique acharnée avec Sweet Miky », se souvient Kéké.

 

2 autobus de Caribe Tours détenus

La police haïtienne de Ouanaminthe a saisi, le 4 juillet 2018, deux autobus de transport de la compagnie Caribe Tours.  Selon les informations relayées par plusieurs sources médiatiques dominicaines, les autorités policières détiennent ces autobus après que des parents d’un mineur aient déposé une réclamation de 33 millions de pesos pour la mort de ce dernier.  Elles n’ont pas, cependant, indiqué plus de détails et les circonstances de cet incident. Les autobus de marque Mercedes Benz sont de couleurs jaunes et sont immatriculés I 071488 et I 071465.

 

Une femme arrêtée à NY pour racisme

Une femme a été enregistrée dans une vidéo pendant qu’elle proférait des propos racistes contre un homme noir dans un bus de transport à New York. Sa victime est un Haïtien identifié comme Zoe Mac qui a publié le contenu sur sa page Facebook pour dénoncer l’affaire.  Il a révélé qu’il revenait du travail quand la femme a commencé à l’insulter sans motifs valables. « J’en ai marre de vous, les motherf*kers! Avez-vous des papiers dans ce pays? », lance-t-elle avec virulence, en se tenant à l’arrière de l’autobus. New York Post qui a publié l’information, a fait savoir que la femme a également insulté le chauffeur qui tentait de défendre Zoe Mac. Enervée d’avoir été enregistrée au moment de l’incident, la femme s’est déplacée pour frapper l’appareil de l’individu qui le filmait. C’est un autre passager qui l’a doucement retenue pour la remettre à sa place.  « J’espère que vous avez tous vos putains de papiers », lance la femme qui n’a pas été identifiée. Vladimir Philidore qui a témoigné les faits à la presse, a rappelé comment les passagers étaient sous le choc pendant le déroulement de la situation. « Certaines personnes avaient peur, en particulier les personnes âgées », a-t-il répété aux médias.

 

Bras de fer entre la compagnie AGRITRANs et l’économiste Fritz Jean

Me Michel André, le défenseur de l’ancien gouverneur de la Banque centrale, Fritz Jean, qualifie    « d’atteinte grave à sa liberté d’expression », la sommation adressée à son client lui demandant de confirmer ou d’infirmer des propos qu’il aurait tenus, au début du mois de juin dernier, à l’Université Quiskeya.  L’ancien Premier Ministre nommé, Fritz Jean, aurait dit que la compagnie AGRITRANS avait fait venir, en septembre 2015, au port du Cap-Haïtien, un bateau dont le coût est de 25 mille dollars américains pour un seul container de bananes alors que la cargaison représentait au plus, 10 mille dollars.  Un délai de trois (3) jours francs a été accordé, en ce sens, à l’ancien gouverneur de la Banque centrale. Michel André informe avoir adressé, à son tour, une sommation aux dirigeants la compagnie AGRITRANS, leur demandant de fournir les déclarations définitives d’impôt, les quitus fiscaux, les états financiers avec relevés des transactions bancaires pour les dix dernières années et les différents actionnaires de cette compagnie.

 

Le Sénat vote en faveur des professeurs…

Le sénat vient de voter une loi portant sur un meilleur traitement des professeurs.  Avec 14 voix pour, 0 contre et 4 abstentions, cette loi a été votée le mercredi 4 juillet par les pères conscrits.  « Nous avions élaboré cette loi pour répondre aux difficultés de cette catégorie de la société souvent traitée en parent pauvre, maltraitée, baignant dans une condition d’existence précaire», jubile le sénateur Carl Murat Cantave.

 

Des enseignants invitent les parents à porter plainte contre le MENFP

Le Groupe d’initiative des enseignants en lutte (GIEL) fustige la légèreté du ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), dans la gestion des cas d’irrégularités enregistrés lors des examens d’État, pour l’année académique 2017-2018.  À l’instar d’autres syndicalistes, les responsables du GIEL disent avoir relevé des erreurs et des fautes graves dans les textes d’examens et reprochent au MENFP de n’avoir pas assumé pleinement ses responsabilités. Ils invitent les parents des candidats à porter plaintes contre le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle.  Rappelons que près de 3000 cas d’irrégularités ont été enregistrés aux examens du baccalauréat de cette année. Les responsables du MENFP ont recouru à la mise sur pied des centres spéciaux pour pallier la situation.

 

Rejet du DG au sujet des rumeurs de corruption

La ministre des Affaires sociales et du Travail, Stéphanie Auguste, accompagnée des directeurs généraux de l’ONA, de la Caisse d’Assistance sociale et du Conseil d’administration des organes de sécurité sociale, a répondu, ce mercredi 4 juillet, à une invitation de la Commission Affaires sociales du Sénat.  Les discussions ont porté sur le fonctionnement du MAST et autour de plusieurs transactions hors-normes impliquant le directeur général de l’ONA, Chesnel Pierre, CARIPEX, la Compagnie haïtienne de moteur et le notaire Henry Céant. C’est en tout cas ce qu’a fait savoir le vice-président de ladite commission, Jean Renel Sénatus.  Ce dernier demande aux membres de la Commission de diligenter une enquête sur la manière dont les prêts sont effectués au niveau de cette boîte de l’État. Le directeur général de l’ONA, Chesnel Pierre, s’est défendu face aux accusations de corruption qui règnerait au niveau de l’Office nationale d’Assurance-vieillesse et le dossier des transactions douteuses avec CARIPEX et la compagnie haïtienne de moteur.

 

Un policier affecté à la primature s’est suicidé

Un policier du nom de Peter Luterking Angrang, issu de la 22e promotion de la PNH, s’est donné la mort, le mardi 3 juillet, sur la route nationale numéro 1, à proximité de l’antenne Renaissance, en direction de Canaan.  L’information est confirmée par un responsable de la direction départementale de l’Ouest de la Police Nationale d’Haïti. Cet agent de la PNH qui travaillait à la Primature aurait averti ses collègues qu’il allait se donner une balle à la tête.  À une station, selon les informations recueillies, il a demandé à deux chauffeurs de taxi-moto de le conduire quelque part, apparemment pour aller commettre l’acte. Ces derniers auraient refusé de l’emmener et la victime aurait donc utilisé les services d’un autre conducteur de moto, selon les informations recueillies.  Des policiers du sous-commissariat de Duvivier, alertés par des conducteurs de moto, se seraient empressés vainement afin de secourir leur collègue. Les policiers en question ont rapporté avoir vu, à quelques mètres, Peter Luterking Angrand descendre de la moto avant de mettre fin à ses jours avec son arme, un 9mm.

 

Le titre du dernier album du groupe RAM,  connu…

Après une année de labeur, le groupe RAM lance officiellement son tout dernier opus baptisé « August 1791» (Août 1791).  Ce 7e disque a été présenté à la presse le mardi 3 juillet.  August 1791 est un cocktail de rythmes folkloriques tels : Petro, Mayi, Kongo, Mereng, Ibo, agrémentés de touches modernes.  En 12 titres, le groupe de plus de 25 ans, montre qu’il reste fidèle à son engagement de puiser dans le Vaudou et les faits socio-politiques.  Le titre de l’album témoigne de cette posture. August 1791 ou Août 1791 en français, fait référence à la cérémonie du Bois-Caïman, tenue le 14 aout 1791.  Dans cet album, Richard Morse rend un hommage à sa mère Emérante de Pradines Morses, décédée le 4 janvier dernier.  La reprise de la chanson « Nègès Quartier-Morin », composée par cette dernière en 1953, rend compte de cette volonté avouée, de saluer la mémoire de sa maternelle.  La vente signature d’August 1791 se fera le 19 juillet prochain à l’hôtel Oloffson.

 

Rejet du rapport de la Cour Supérieure des Comptes

Le ministre de la Culture et de la Communication, Joseph Guyler C. Delva, qualifie de politiques, les débats autour de la légalité de la nomination des cinq ministres ayant intégré le Gouvernement en mars dernier.  Le ministre Delva, qui est personnellement concerné par cette question, dément les informations communiquées par la Cour supérieure des Comptes et du Contentieux administratif (CSC/CA) selon lesquelles il a été comptable de deniers publics pour avoir dirigé une commission présidentielle : la Commission indépendante d’appui aux enquêtes relatives aux assassinats de journalistes.  Le ministre de la Communication assure que lui et ses pairs ont rempli toutes les conditions constitutionnelles pour être ministres. Par ailleurs, le ministre de la Culture et de la Communication, Joseph Guyler C. Delva, s’est penché sur le climat d’insécurité qui prévaut dans les quartiers populaires de la capitale.

 

Me André Michel appelle M. Delva à démissionner

Le ministre de la Communication, Guyler Cius Delva, ancien secrétaire d’État au même ministère, a une nouvelle fois clamé qu’il n’a jamais été comptable de deniers publics.  Il s’est ainsi inscrit en faux contre une correspondance de la Cour des Comptes, indiquant que 4 des 5 « ministres », récemment nommés par l’Exécutif, n’ont pas fourni de certificat de décharge.  M. Delva affirme même connaître de nombreux citoyens qui n’ont pas la décharge et qui continuent d’exercer leurs fonctions dans l’administration publique. Pour sa part, Me André Michel a conseillé à M. Delva de se taire, faisant savoir qu’il a bien été un comptable de deniers publics.  “ Le fait par lui de continuer à dire qu’il n’a jamais été comptable de deniers publics, en restant accroché à son poste, alors qu’il vient d’être déclaré comptable de deniers publics par la Cour supérieure des Comptes et du Contentieux administratif, la seule institution habilitée à le faire, est suffisant pour traduire son intention criminelle”, a asséné l’avocat.  Me Michel conseille à M. Delva de démissionner pour ne pas aggraver son sort et pour éviter de faire face à la rigueur de la justice pénale.

 

Le gouvernement enquête sur 4 ministres

Les autorités haïtiennes sont préoccupées par la situation de 4 ministres, soupçonnés d’avoir intégré le gouvernement sans l’obtention du certificat de décharge.  Les ministres de la Culture et de la Communication, Guyler C. Delva ; de la Justice et de la Sécurité publique, Jean Roudy Aly ; de l’Intérieur et des Collectivités territoriales, Jean-Marie Reynaldo Brunet et de l’Agriculture, Jobert C. Angrand sont accusés par les parlementaires de l’Opposition d’avoir intégré le gouvernement illégalement.  Le secrétaire général du Conseil des Ministres, Rénald Lubérice, a révélé que les ministres en question ont été interrogés sur ce dossier par le Premier Ministre Jack Guy Lafontant, au lendemain de la séance de la Chambre des députés. Même s’il a refusé d’utiliser le terme d’enquête, M. Lubérice a laissé entendre que le gouvernement est en train de collecter des informations sur le dossier.  Pour le moment, aucune décision n’a été adoptée et les ministres peuvent participer aux réunions du Conseil des ministres et jouir de toutes les prérogatives de leurs fonctions. Toutefois, M. Lubérice prévient que tous les concernés devront assumer leurs responsabilités dans cette affaire.

 

Le CSPJ accueille cinq nouveaux membres

Dans le but de renforcer la justice et la séparation des pouvoirs, cinq (5) nouveaux membres intègrent, le lundi 2 juillet, le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ).  Parmi eux figurent Durin Duret Junior, représentant de la Cour d’appel et Chenet Jean-Baptiste, représentant de la Société Civile. En présence du chef de l’État, Jovenel Moïse, du président de la commission Justice et Sécurité du Sénat, Jean Renel Sénatus, du président de la Chambre basse, Gary Bodeau, cinq (5) nouveaux membres ont fait serment d’allégeance au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire, dans une cérémonie qui s’est déroulée au local du CSPJ, situé sur la route de Frères.  Le président Jovenel Moïse qui participait à cette cérémonie, confie qu’ « il y a beaucoup de réformes à entreprendre mais l’Exécutif est prêt à travailler main dans la main avec le pouvoir judiciaire». Soulignant l’importance de l’indépendance de ce pouvoir vis-à-vis des autres, le chef de l’État a déclaré qu’il n’y a pas de développement et il ne peut y en avoir sans un système de justice fort, impartial et indépendant.

 

L’ambassadrice d’Haïti, Vanessa Lamothe Matignon, nouvelle présidente du Groupe des ambassadeurs francophones en France

L’ambassadrice d’Haïti en France, Vanessa Lamothe Matignon, est devenue, à la fin du mois de juin 2018, la première femme à être élue présidente du Groupe des ambassadeurs francophones de France (GAFF).  « Très honorée d’être la première femme présidente du Groupe des ambassadeurs francophones en France […] Merci à mes collègues pour leur confiance », a déclaré Vanessa Lamothe Matignon, sur son compte twitter, le 28 juin 2018, un jour après son intronisation. Siégeant à l’ambassade de la République d’Haïti en France, depuis juillet 2015, Vanessa Lamothe Matignon succède à l’ambassadeur du Sénégal, Bassirou Sène. « Vanessa Lamothe Matignon, Ambassadrice d’Haïti, est la première femme élue présidente du Groupe des ambassadeurs francophones de France.  Bravo ! », a salué, dans un tweet, la secrétaire générale de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Michaëlle Jean. Le Groupe des ambassadeurs francophones en France a été conçu en février 2014, en vue de promouvoir les valeurs et les principes de la francophonie. Il est constitué de représentants et des délégués d’États et de gouvernements, généralement membres ou observateurs de l’OIF. Eu égard à leur statut privilégié, les diplomates (femmes et hommes) du GAFF sont de véritables relais pour l’action de la francophonie, visant à promouvoir le multilinguisme.

 

Manifestation à Miragoâne

Une situation de tension a régné le lundi 2 juillet 2018 dans plusieurs quartiers de la commune de Miragoâne.  Des membres de la population ont bloqué la circulation pour dénoncer les promesses non tenues du président Jovenel Moïse ainsi que l’insalubrité, le black-out et la pénurie d’eau potable qui affectent la communauté depuis plusieurs semaines.  Les manifestants qui lançaient des slogans contre le chef de l’État et les autorités locales, ont fait savoir que la Coupe du monde de football ne peut pas leur faire oublier leurs revendications.  Des agents de la police sont en effet intervenus, en faisant usage de gaz lacrymogène, pour reprendre le contrôle de la situation. Les protestataires qui ont estimé légitimes leurs revendications, ont réagi par des jets de pierres et de tessons de bouteilles.

 

Environ 2 700 logements sociaux en construction

Environ 2 700 logements sociaux sont en construction à travers les départements du Nord, du Nord-Ouest, du Sud, du Centre et de l’Ouest.  Plus de 200 sont en phase terminale. C’est du moins le bilan partiel des réalisations, annoncé le lundi 2 juillet 2018 par le directeur général de l’EPPLS, Yvon Buissereth.  Il a fait savoir que 424 unités de logement ont en outre été remises à leurs bénéficiaires dans les communes de Ouanaminthe et de Terrier-Rouge. M Buissereth annonce aussi la construction de sept mille (7000) maisons durant l’exercice 2018-2019 pour plus de quatre milliards de gourdes.

 

Le mandat de Michaëlle Jean arrive à son terme

La réélection de Michaëlle Jean à la tête de l’OIF est plus qu’incertaine.  Le monde a changé. Les bailleurs de fonds sont de plus en plus pointilleux.  Ils veulent savoir exactement comment les dépenses sont effectuées. De plus, la France s’est rangée derrière la candidature de la ministre des Affaires étrangères du Rwanda.  Le Québec va devoir présider un comité sur la transparence au sein de la Francophonie. Pour décider de créer un groupe de travail sur la transparence, le Conseil permanent de l’OIF a entendu un certain message », a affirmé Christine St-Pierre, ministre des Relations internationales du Québec et de la Francophonie.  La gestion des finances de l’organisation, dirigée par la Québécoise d’origine haïtienne, Michaëlle Jean, ex-gouverneure générale du Canada, a fait l’objet de nombreux reportages au cours des dernières années. Les médias de Québecor ont notamment mis au jour la rénovation au coût de 500 000 $ de son appartement de fonction, ainsi que l’achat d’un piano pour la somme de 20 000 $.  Mme Jean, dont le mandat vient à échéance cette année, vise une réélection au poste de secrétaire générale de l’organisation, lors du vote qui se tiendra en octobre prochain, au Sommet de la Francophonie à Erevan, en Arménie. Québec maintient son appui à la candidature de Mme Jean, malgré les questions soulevées sur la gestion des finances de l’organisation.

 

Lancement de la 22e édition de la Bolsa Turistica del Caribe(BTC)

Le jeudi 28 juin 2018, a eu lieu le lancement de la 22e édition de la Bolsa Turistica del Caribe (La Bourse Touristique des Caraibes) au Centre de convention de Dominican Fiesta Hôtel.  La Chargée d’affaires d’Haïti en République Dominicaine, Madame Miousemine Célestin Myrtil, dans ses propos de circonstance, a salué la délégation du Ministère du Tourisme et félicite les organisateurs de la BTC d’avoir fait choix d’Haïti comme invité d’honneur à cette 22e édition.  Au nom de la ministre du Tourisme, Madame Célestin invite l’assistance à découvrir Haïti à travers notre gastronomie, notre culture et les différents produits artisanaux qui seront exposés pendant toute la durée de la Foire.  ” Je vous invite à voyager en Haïti et à découvrir la beauté de nos sites, à travers les images qui vous seront projetées. C’est aussi l’occasion de goûter à la gastronomie haïtienne et écouter toute l’ambiance de nos rythmes et traditions pendant ces deux (2) jours ” a souligné Madame Célestin.

 

La gestion des décharges, un défi pour la Mairie de Carrefour

Les autorités municipales de Carrefour sont confrontées à l’épineux dossier de la gestion des détritus.  Ce problème s’intensifie à mesure que les responsables des mairies de la région métropolitaine de Port-au-Prince obtiennent des résultats probants dans la collecte des fatras.  Les résidents du Village Gaston Magron dénoncent le fonctionnement d’une décharge à proximité de leurs résidences. Cette décharge provoque des maladies pour les résidents de ce quartier situé à l’extrémité sud de la commune.  Des résidents soutiennent qu’il faut déplacer la décharge, arguant que des cadavres ont été jetés dans cet espace. Nous ne pouvons plus vivre dans ce quartier, se plaint un citoyen résidant dans le quartier depuis 30 ans. Le maire de Carrefour, Jude Edouard Pierre, se dit conscient des conséquences néfastes de la décharge sur la vie des résidents du village.  J’admets que déplacer des ordures de Waney, Côte-Plage, c’est comme déplacer le problème, explique-t-il. En attendant de trouver une solution définitive, le maire a annoncé que des patrouilles de la Police seront dépêchées dans la zone pour empêcher qu’on mette le feu aux détritus. Il s’agit de l’action d’individus à la recherche de métal dans la décharge.

Altidor Jean Hervé / Me Moïse Jean Fride

Related Articles

Close
%d bloggers like this: