accueilActualitéCoup d'oeil sur le monde

Des Taïwanais pour la concrétisation des promesses de Jovenel

Le Président de la République, Jovenel Moïse, n’a cessé de scander sur tous les toits, que dans 14 mois à partir de ce mois, tout le pays sera électrifié 24/24. Pour concrétiser ce projet, le numéro un de la nation revint de Taïwan avec des spécialistes, afin de s’assurer de la réalisation certaine de ce projet qui, pour lui, est une priorité. La coopération Haïti-Taïwan semble se renforcer à vue d’œil. Le lundi 11 juin, le président Jovenel Moïse « a reçu en audience, au Palais national, une délégation taïwanaise de 21 membres, chargée d’effectuer les études préalables à la construction du réseau national électrique », peut-on lire dans un communiqué rendu public le même jour sur la page officielle de la Présidence. Cette délégation, selon la note, « est constituée de techniciens de haut rang, issus de diverses catégories de construction de réseau, de production, de transmission et de commercialisation de l’électricité. Ils sont retenus par la Taiwan Power Company, l’entreprise phare, intégrée qui produit, transporte, distribue et commercialise l’électricité à Taïwan. » Durant l’audience, lit-on, « le Président a présenté aux experts taïwanais les éléments importants indispensables au fonctionnement du réseau électrique national ». Il aurait aussi insisté sur la nécessité que l’installation des 600 kilomètres de câbles soit réalisée en un temps record ». L’équipe de techniciens va se mettre au travail rapidement, selon les informations disponibles dans le texte. L’objectif est de présenter dans un très court délai, « à l’Autorité nationale de Régulation du secteur de l’énergie (ANARSE), ainsi qu’à l’EDH, les détails relatifs à l’installation du réseau, notamment les aspects techniques et financiers ». Ce seraient là les promesses du chef de la délégation taïwanaise. Jovenel Moïse, poursuit le communiqué, conscient que le pays ne peut se développer sans courant électrique, aurait mis l’accent, durant les échanges, sur la nécessité de doter le pays d’un réseau électrique lui permettant de distribuer de l’énergie de façon efficiente. Pour comparer, Haïti a besoin de 800 à 1 000 mégawatts d’électricité, alors que Taiwan Power Company dessert 13,61 millions de clients, à l’aide d’une capacité de 41,04 gigawatts d’électricité, à travers les sources hydroélectrique, thermique, nucléaire, solaire et éolienne. La compagnie a été créée en 1946 et dispose, de plus de 26 700 employés.

Le président de l’Association des Industries d’Haïti, Georges Sassine, pour sa part, se réjouit de la décision des autorités haïtiennes de renforcer les relations diplomatiques avec Taïwan. Au cours des dernières semaines, des dirigeants politiques avaient critiqué le choix du chef de l’État d’ignorer les offres de Pékin. M. Sassine juge que la coopération de Taïwan est concrète, contrairement aux promesses de Pékin. Nous avons plus de 60 ans de coopération avec Taïwan, insiste le président de l’ADIH, attirant l’attention sur le rôle clé des spécialistes taïwanais dans la culture rizicole dans l’Artibonite et dans la plaine de Torbeck. Il fait remarquer que des compagnies taïwanaises ont réalisé de bonnes performances dans le secteur des infrastructures. Il cite, entre autres, la route de l’Aéroport réalisée par une firme taïwanaise.

Altidor Jean Hervé

 

Related Articles

Close
%d bloggers like this: