En bref

Le déficit budgétaire est sous contrôle assure le ministre des finances

Le gouvernement haïtien assure qu’il n’y a pas lieu de s’alarmer en raison du déficit budgétaire. Le ministre de l’Économie et des Finances, Jude Alix Patrick Salomon, soutient que le déficit de 9 milliards de gourdes ne constitue pas un handicap majeur pour l’économie nationale.  Il rappelle que les experts du Fonds Monétaire International (FMI) réalisent depuis un mois un monitoring des actions du gouvernement.  Le déficit, considéré comme alarmant en début d’année, n’effraient pas les officiels haïtiens.  M. Salomon explique ce déficit de 9 milliards de gourdes par la mise à la disposition des acteurs économiques, des moyens de production dans un bref délai.  C’est un pays à construire, il est impossible de ne pas avoir de déficit, tranche-t-il, arguant que les facteurs de production sont indispensables.  Pour lui, il ne s’agit pas de déficit budgétaire mais de découvert budgétaire.  De plus, le ministre Salomon soutient que le déficit peut atteindre jusqu’à 3% du Produit Intérieur Brut (PIB).  Ceci fera environ 20 milliards de gourdes, insiste-t-il.

Related Articles

Check Also

Close
Close
%d bloggers like this: