accueilActualité

Un supplément de plainte, déposé au cabinet d’instruction

Les citoyens Méronel Mérosier et Télong Romulus ont déposé au cabinet d’instruction, un supplément de plainte avec constitution de partie civile, dans le cadre du dossier de l’assassinat, le 24 février 2012, d’Alix Junior Gassant.  C’est le magistrat instructeur, Jean Wilner Morin, qui travaille sur le dossier.  Selon leur avocat, Me Marc-Antoine Maisonneuve, cet assassinat aurait un lien étroit avec le dossier de la dilapidation des fonds PetroCaribe.  Ceci est tellement vrai que le juge d’instruction avait sollicité et obtenu du Sénat, une copie du rapport d’enquête épinglant plusieurs anciens hauts fonctionnaires de l’État, a-t-il rappelé.  Dans le supplément de plainte déposé le mercredi 21 février 2018 au cabinet d’instruction, les plaignants pointent du doigt les anciens premiers ministres Laurent Lamothe et Jean-Max Bellerive, ainsi que les ex-ministres Jude Hervé Day (du Commerce et de l’Industrie) et Yves Germain Joseph (Affaires sociales et Travail).  Il a exprimé le souhait que le dossier aboutisse au tribunal criminel ou devraient être jugées les personnalités épinglées pour corruption, vol et association de malfaiteurs.

Le dossier PetroCaribe ne sera pas étouffé, a martelé l’homme de loi.  L’un des plaignants, Télong Romulus, se dit convaincu que l’assassinat d’Alix Junior Gassant, en 2012, est étroitement lié au dossier de la dilapidation des fonds PetroCaribe. Il a dit espérer que le juge instructeur prendra en considération le supplément de plainte déposé ce mercredi au cabinet d’instruction.  Alix Junior Gassant a été tué en février 2012 après la disparition de Joseph François Robert Marcelo, ancien directeur général de la Commission Nationale des Marchés Publics (CNMP).  Plusieurs personnalités ont déjà été auditionnées au cabinet d’instruction, dans le cadre de ce dossier.  Entre autres, l’ancien premier ministre Gary Conille, l’ex-directeur du CNE et ancien candidat à la présidence, Jude Célestin et l’influent député de Delmas, Gary Bodeau, actuel président de la Chambre basse.  En décembre dernier, le juge Morin avait même interdit à Jean Max Bellerive, ancien premier ministre, de quitter le pays, et avait inculpé son ancien assistant au ministère de la Planification, Wilner Valcin, pour complicité d’assassinat et acte de corruption au préjudice de l’État.  Au moins, cinq (5) plaintes ont déjà été déposées au décanat du tribunal de Port-au-Prince contre plusieurs anciens hauts responsables de l’administration publique, accusés d’avoir dilapidé les fonds PetroCaribe.  Ces personnalités sont épinglées dans les rapports des deux commissions sénatoriales qui ont enquêté sur l’utilisation de ces fonds.  Ce dossier a été transféré par le Sénat à la Cour des comptes, au terme d’une séance nocturne réalisée en catimini et en l’absence des principaux responsables des commissions parlementaires qui s’attendaient pourtant à défendre le rapport au sein de l’assemblée.

Emmanuel Saintus

Related Articles

Close
%d bloggers like this: