En bref

La 19e session du Comité des droits de personnes handicapées

Le Comité des droits des personnes handicapées scrute à la loupe, le rapport initial dont la République Haïti a fait l’objet, après l’examen périodique universel du Comité des droits des personnes handicapées, lors de la tenue de la 19e session dudit comité, à Genève. Dans le cadre d’un dialogue interactif, des représentants de différentes institutions étatiques, réunis ce jeudi à la salle de conférence de la Banque Interaméricaine du Développement (BID), ont répondu en télé présence aux interrogations des experts sur le rapport initial d’Haïti. Ce rapport a mis l’emphase sur des points importants, relatifs aux droits des personnes handicapées, au regard des conventions ratifiées par Haïti. Lors de cet examen, les experts ont fait une observation très critique vis-à-vis de ce rapport. Certains d’entre eux estiment que le respect des droits des personnes handicapées semble être une utopie. Très perplexes, ils ont mis sur le tapis les points d’ombre du rapport. La participation réduite des personnes à déficience aux élections est-elle effective ? Quelles sont les données statistiques sur le nombre de personnes vivant avec un handicap en Haïti ? Comment se fait l’intégration des personnes handicapées sur le marché du travail ? À quand la révision du Code du travail ? Quels sont les suivis qui ont été faits dans le dossier du lynchage des trois femmes sourdes-muettes ? Voilà autant de questions adressées aux représentants d’institutions, dont le bureau du secrétaire d’État à l’Intégration des Personnes handicapées, l’Office de la Protection du Citoyen, le ministère de la Santé publique, le ministère de l’Éducation nationale et de la Formation professionnelle et la Primature.

Related Articles

Check Also

Close
Close
%d bloggers like this: