En bref

Plainte contre des agents de sécurité de Martelly

Une plainte a été déposée, le mercredi 7 février 2018, au parquet de Port-au-Prince, contre des agents de sécurité de l’ancien président Michel Joseph Martelly pour coups et blessures, informe Me Moïse Élius, avocat du plaignant, Stanley Amazan. La plainte demande au commissaire du gouvernement de Port-au-Prince de mettre l’action publique en mouvement contre les agresseurs, Jeff Carrier ainsi que Péris et Vlad, ainsi connus, pour coups et blessures, précise-t-il. Le plaignant, Stanley Amazan, un ancien chauffeur de la Radio-Télé Caraïbes (RTVC), affirme avoir été sévèrement tabassé, le vendredi 2 février 2018, par deux agents de sécurité de l’ancien président, pendant qu’un autre observait la scène. Cet incident s’est produit à l’occasion de la participation de Martelly, accompagné de son fils Olivier, à l’émission Matin-Caraïbes, diffusée sur les ondes de RTVC, durant laquelle l’ancien chef d’État avait également insulté l’animateur Edmond Jean-Baptiste. Amazan affirme qu’il a été agressé, dans l’enceinte même de la RTVC, par deux des trois agents de sécurité de Martelly, pour avoir émis des commentaires sur le véhicule d’Olivier Martelly. Accompagné des agents de sécurité de son père, Olivier Martelly aurait demandé à Amazan, d’un ton sévère, des explications sur les commentaires émis qui lui ont été rapportés par son chauffeur. Amazan aurait été frappé par ces agents qui n’ont pas apprécié sa réponse.

Related Articles

Close
%d bloggers like this: