En bref

Médecins sans Frontières va fermer 2 centres en Haïti

Huit ans après être venu aider les Haïtiens victimes du séisme du 12 janvier 2010, Médecins sans Frontières (MSF) va réduire progressivement ses centres d’intervention sur le territoire national. L’organisation annonce le retrait prévu de deux de ses projets entre 2018 et 2019. Il s’agit du Centre de traumatologie et de chirurgie d’urgence et du Centre de référence des urgences obstétricales de l’organisation Médecins sans frontières (MSF) qui ont effectué au moins 8 000 cas de chirurgies l’année dernière. Les deux hôpitaux se situent respectivement à Tabarre et à Delmas 33. Le premier, inauguré en 2012, serait doté d’une capacité de 121 lits et est composé d’une unité de soins intensifs. Sa fermeture est prévue pour juin 2019. Le centre de Delmas 33 qui est un Centre de référence en matière d’urgences obstétricales (CRUO) devrait cesser ses activités en octobre prochain. C’est une mauvaise nouvelle pour le système de la santé du pays qui souffre d’une carence structurelle et peine à offrir des soins aux citoyens. Mais, la mission des organisations comme les MSF est généralement temporaire. « Une structure d’une telle ampleur comme CRUO, MSF, en tant qu’organisation humanitaire, ne peut faire une prise en charge de très longue durée. C’est 450 employés avec 500 admissions par mois. C’est quelque chose qui n’est pas facile à faire » a révélé Michelle Chouinard, chef de mission de MSF-Hollande au Nouvelliste.

Related Articles

Close
%d bloggers like this: