En bref

Le Bureau des Mines communique son 1er constat à la population du Nord-Ouest

Le Bureau des Mines et de l’Énergie (BME), dans une note publiée sur le compte Twitter de la Protection civile, a assuré la population du Nord-Ouest qu’aucune trace de gaz n’a été trouvée dans la région de Haut-Fourneau. Les premières « analyses sommaires » n’indiquent aucune trace de gaz dans les échantillons d’eau prélevés, selon ce qu’a révélé le centre de recherche, peu après la publication de notre article soulignant l’inquiétude des habitants. L’institution promet de poursuivre les investigations « en vue de déterminer si les eaux des sources contiennent réellement une substance étrangère ». En attendant la publication des résultats de son étude, le BME demande aux habitants de ne pas céder à la panique. Le 1er février dernier, un enfant a trouvé un trou d’eau dégageant une forte odeur de gaz et un autre contenant de l’eau douce tout près d’un littoral. Cette découverte a intrigué la population et les responsables qui ont vite alerté le Bureau des Mines et de l’Énergie. Dans une interview accordée à Loop Haïti, le directeur général de la mairie de Port-de-Paix, Chavannes Lhérissé, a informé qu’une équipe composée d’experts du BME et de responsables de la mairie sont allés prélever des échantillons le 4 février 2018.

Related Articles

Close
%d bloggers like this: