accueilActualitéSport

Lancement du Championnat National de première division

Le jeudi 8 février 2018 eut lieu, à l’hôtel Marriott, le lancement du championnat national de première division, série d’ouverture. En présence des dirigeants des 16 clubs concernés, les dirigeants de la Fédération Haïtienne de Football (FHF) et de la Commission d’Organisation du Championnat Haïtien de Football Professionnel (COCHAFOP) ont présenté le calendrier de la saison et annoncé le coup d’envoi de la série d’ouverture pour le samedi 17 février, soit dans une semaine.
À noter qu’il n’y a pas eu de tirage au sort pour le calendrier du championnat, mais seulement une présentation de ce dernier par les dirigeants du football haïtien. Cependant, certains changements ont été opérés dans le protocole de la saison dernière. En effet, l’organisation des matchs incombait totalement aux équipes receveuses, mais dorénavant, une commission émanant de la fédération s’occupera de l’organisation des matchs. Bien entendu, la gestion des entrées sera toujours à la charge des équipes receveuses. Pour ce qui a trait à la sécurité des matchs, chaque club doit choisir un officier de sécurité qui travaillera avec le coordonnateur de match. Espérons que ces mesures diminueront, de façon considérable, la violence dans les stades et sur les terrains.
Le président de la FHF a profité de cette conférence pour rappeler aux clubs de D1, que le 15 mars représente la date butoir pour satisfaire les exigences de l’obtention de la licence CONCACAF et que, passé ce délai, des sanctions seront prises à leur encontre.
Le championnat national de D1 est la vitrine du football haïtien. C’est à travers le D1 que l’on peut mesurer le niveau du football haïtien. Par conséquent, il est important que ce championnat de division soit réalisé dans les meilleures conditions, que les équipes puissent bien s’organiser pour que les joueurs puissent donner le meilleur d’eux-mêmes. De ce fait, annoncer aux équipes l’ouverture du championnat une semaine à l’avance n’est pas le meilleur moyen de faire de ce dernier une réussite. En effet, les responsables de ces clubs doivent trouver les moyens pour les faire fonctionner durant toute une saison. Pour cela, ils doivent mettre en place des stratégies car les sponsors se font rares dans le sport national. Donc, ils ont besoin de temps pour préparer l’ouverture du championnat.
Une bonne préparation physique est essentielle pour que les joueurs puissent tenir physiquement pendant toute une saison. C’est pourquoi cette préparation qui se tient avant le début du championnat et qui peut durer une quinzaine de jours, est essentielle pour maintenir les joueurs à un certain niveau, tout au long de la saison. Si ces derniers ne sont pas en bonne condition physique, ils ne pourront pas produire un spectacle de haut niveau, ce qui ne fera qu’éloigner le public des stades. En outre, le championnat ne sera représenté par aucun joueur dans la sélection nationale de football, comme c’est le cas ces derniers temps.
Le rehaussement du niveau de notre championnat attirera non seulement un public plus large mais aussi des sponsors, essentiels pour permettre aux clubs de faire face à leurs nombreuses obligations au cours de la saison. Mais d’abord, tout cela doit commencer par une bonne planification du championnat. Pourquoi les responsables du football haïtien ne peuvent-ils pas planifier le début d’un championnat à la fin du précédent, comme cela se fait dans tous les autres pays ? Ceci permettrait aux dirigeants des clubs de mieux planifier leur saison, ce qui garantirait un meilleur spectacle car les joueurs auraient le temps de mieux se préparer et de s’entraîner.
Ces dernières années, les dirigeants des clubs de D1 ont été livrés à eux-mêmes. Comme dit précédemment, les clubs n’arrivent plus à attirer les sponsors, ils dépendent totalement des cotisations des membres des comités directeurs et de quelques fanatiques. Il fut un temps où le ministère de la Jeunesse et des Sports subventionnait les clubs de D1 et de D2. Le résultat était probant car ceci permettait aux équipes d’être au mieux de leur forme et se traduisait par des matchs d’assez haut niveau, la mise en évidence de joueurs de grande classe concurrençant les joueurs haïtiens de l’étranger au sein de la sélection nationale, ce qui renforçait cette dernière. Donc, les promesses faites par l’Exécutif pour aider le football haïtien devraient tout aussi se matérialiser dans l’appui aux clubs de première et de deuxième divisions.
Notre championnat national est malade. Il faut que chacun mette du sien, afin qu’il soit de haut niveau. Dirigeants de clubs, mettez-vous en règle pour obtenir la licence CONCACAF. Responsables du football haïtien, planifiez et organisez le championnat de façon professionnelle. Fanatiques, soyez présents pour vos équipes. L’État haïtien, subventionnez les clubs afin de les rendre plus compétitifs. Sponsors, à vos marques !
Schiller Charlotin
Chroniqueur sportif
schillercharlotin@gmail.com

Related Articles

Close
%d bloggers like this: