accueilActualité

La Caravane s’étend à toutes les régions

Comme annoncé depuis plusieurs semaines, le président de la République a lancé officiellement la Caravane du Changement dans le département de l’Ouest. Cette cérémonie a eu lieu en présence de hauts dignitaires de l’État. Elle coïncide avec la remise symbolique des engins lourds et des compressifs au ministère des Travaux publics, Transports et Communications (MTPTC) et à plusieurs municipalités de l’aire métropolitaine. Le président de la République, Jovenel Moïse, a procédé, le mercredi 7 février, à la remise de tracteurs, de camions et de camions à benne compressive à des mairies de la région métropolitaine et à la Direction départementale de l’Ouest du ministère des Travaux publics. La cérémonie du jour a marqué le lancement de la Caravane du Changement dans le département de l’Ouest. Elle a été aussi l’occasion pour le Corps du génie militaire des FADH d’effectuer une parade entre le local du ministère de la Culture qui relogera bientôt le quartier général des Forces Armées d’Haïti et l’avenue de la République. En guise de célébration de son premier anniversaire à la magistrature suprême de l’État, le président de la République a lancé la Caravane du Changement par une remise de matériels lourds, dont des bulldozers, des excavatrices, des camions à bascules, des compressifs et des pick-up à plusieurs entités publiques.

C’est la sixième activité de ce genre depuis les deux dernières semaines. D’ici au samedi 10 février, tous les départements géographiques du pays seront dotés de tels matériels. L’idée, selon le président de la République, est de mettre l’appareil de l’État au service de la population. Avec la Caravane, le président estime qu’il est sur la bonne voie. D’importants travaux attendent la Caravane. Les engins en question sont à la disposition de la direction départementale de l’Ouest des Travaux publics et des neuf mairies de l’aire métropolitaine, notamment Carrefour, Port-au-Prince, Pétion-Ville et Tabarre.

Trois excavatrices, quatre bulldozers et douze (12) nouveaux camions, dont huit à bascule, sont à la disposition de la direction départementale. Les mairies ne sont pas en reste. Deux excavatrices seront à leur disposition. Les mairies de Port-au-Prince et de Carrefour seront dotées chacune de deux compressifs. Quant à celles de Pétion-Ville et de Tabarre, un compressif leur sera accordé. L’enjeu est de taille. Tout est priorité dans le pays. Le vœu de la Caravane, selon le président de la République qui se tenait au côté du coordonnateur de la Caravane, Thomas Jacques, est de résoudre un ensemble de problèmes auxquels est confronté le pays.

Dans le département de l’Ouest, la priorité, explique M. Moïse, sera accordée à la construction de la route reliant carrefour Kana à Cornillon, en passant par Thomazeau, la route reliant Kenscoff à Gressier, en passant par Belo et Carrefour, et la route reliant Fonds-Parisien à Fonds-Verrettes. Mais, à côté de ces routes principales, le président affirme que toutes les rues des neuf communes de l’aire métropolitaine seront aménagées, construites et asphaltées. La direction départementale a la responsabilité de construire 100 kilomètres de route chaque année durant les quatre prochaines années. Le pari est jouable, c’est du moins ce qu’affirme le chef de l’État. Les matériels sont disponibles, l’entretien et les pièces de rechange seront assurés par les concessionnaires durant les quatre prochaines années. Le président de la Fédération des Maires, Jude Edouard, s’est réjouit de la distribution de matériels qui permettront l’assainissement des villes. Le président Moïse a programmé les distributions de matériels lourds dans les départements des Nippes, du Sud-Est et de la Grand-Anse, avant la fin de cette semaine.
Altidor Jean Hervé

Related Articles

Close
%d bloggers like this: