accueilActualité

Un ministre révoqué revient à la charge

Quatre mois plus tard, le ministre révoqué dans le cadre du dossier de surfacturation des kits scolaires, Roosevelt Bellevue, refuse de lâcher l’affaire. Sa note parue le 26 décembre est claire : « L’ex-ministre Roosevelt Bellevue n’a pas vendu son silence, ni renoncé à sa dignité citoyenne », peut-on y lire. Pour l’ancien ministre qui clame encore son innocence et dénonce les « machinations » dont il a été victime, le temps pris par les institutions compétentes pour statuer sur ce dossier qui lui a coûté son poste, « commence à l’impatienter ». Alors que, dit-il, « d’autres dossiers plus récents et, évidemment plus compliqués ont déjà été traités ». Bellevue dit nourrir l’espoir que les conclusions de l’enquête seront bientôt rendues publiques pour que lumière soit faite sur le dossier, « une bonne fois pour toutes ».

Suite à l’éclatement du scandale de surfacturation 50 000 kits scolaires, dans le cadre des préparations de la rentrée académique 2017-2018, qui aurait permis aux acteurs d’empocher 950 000 dollars américains, suspecté, Bellevue Roosevelt a été évincé et remplacé. Une enquête a été lancée. Contacté par Le Nouvelliste, le commissaire du gouvernement, Me Clamé Ocnam Daméus, a déclaré que l’enquête était en cours et que lui aussi, attendait le rapport des institutions spécialisées travaillant sur le dossier.

Altidor Jean Hervé

Related Articles

Close
%d bloggers like this: