accueilActualitéCoup d'oeil sur le monde

Les députés européens veulent défendre la cause des victimes de choléra?

Les députés européens sont invités à défendre la cause des milliers de victimes de choléra, durant la 34e Assemblée des parlementaires des pays d’Afrique, des Caraïbes, du Pacifique et de l’Union Européenne (ACPUE), qui se tient à Port-au-Prince. L’appel a été lancé par le président du Sénat en Haïti, Youri Latortue, le lundi 18 décembre 2017, lors de l’ouverture de la rencontre qui prend fin ce mercredi 20 décembre 2017.

Latortue a invité les députés européens, les parlementaires des 78 États ACP, à être les défenseurs, auprès de leurs collègues parlementaires et de leurs gouvernements respectifs, des victimes de cette épidémie de choléra, introduite par les casques bleus du Népal en Haïti. « Immunité ne doit pas rimer avec impunité, quand il s’agit du droit à la vie », a martelé le sénateur, soulignant quand bien « les victimes demandent réparation. Ce ne sera que justice ». À ce jour, les engagements formels, pris par l’Organisation des Nations Unies (ONU), après avoir reconnu sa responsabilité dans la propagation de l’épidémie du choléra en Haïti,n’ont pas été respectés, a rappelé Youri
Latortue, se faisant, ainsi, l’écho des cris des familles, des milliers de morts et des personnes victimes, directes et indirectes de cette catastrophe provoquée. L’épidémie, déclarée à Mirebalais (Plateau Central), à partir de la rivière Mèy, le 18 octobre 2010, a tout de suite affecté l’ensemble du territoire national. Outre les pertes en vies humaines (plus de 10 mille), l’épidémie du choléra a aggravé la situation de pauvreté de bon nombre de compatriotes, a-t-il souligné.

Related Articles

Close
%d bloggers like this: