Des soldats dominicains pour empêcher l’accouchement des Haïtiennes

Les femmes haïtiennes désirant accoucher en République Dominicaine ne sont plus les bienvenues. Le ministère de la Défense de la République Dominicaine prend l’affaire en main. Le titulaire de ce portefeuille, le lieutenant général Rubén Paulino, vient d’annoncer le déploiement de militaires dans les hôpitaux publics et privés le long de la frontière, pour « évaluer » les femmes étrangères qui y cherchent des soins. Les critères « d’évaluation », encore moins l’attitude que doivent avoir les soldats face aux femmes suspectées, ne sont guère connus. Mais l’objectif de la démarche est affirmé : empêcher les femmes haïtiennes de continuer à entrer en République Dominicaine afin d’y accoucher et d’exiger que leurs enfants aient la nationalité du pays. « Depuis la semaine dernière, nous avons implémenté une nouvelle procédure dans toutes les cliniques privées et les hôpitaux publics situés dans les provinces de la frontière. On a une présence militaire qui évalue les femmes qui arrivent », a déclaré le ministre Rubén Paulino, lors d’une visite à la Chambre des députés.
Publier le : 10/09/2017   Auteur :

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Ajouter un commentare
Pseudo *
Commentaire *
   
 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

En bref
Voir aussi
Compteur de visite
9976159 visiteurs dont
1992 aujourd'hui,
13683119 pages affichées
>>>>>