Le clan PHTK et alliés se renforce

Le CEP de Léopold Berlanger continue de marquer des points. Peu à peu, le Conseil s’achemine vers la fin du processus électoral. Avec la publication des résultats définitifs du second tour des élections du tiers du Sénat pour cinq départements sur huit, le grand Corps se renforce, le clan PHTK et alliés aussi. Conformément à l’article 171.1 du décret électoral du 2 mars 2015, le Conseil électoral provisoire proclame les résultats définitifs du second tour du tiers du Sénat pour cinq départements pour lesquels il n’y a pas eu de contestation et les résultats préliminaires des élections pour les délégués de ville du 29 janvier. Selon le président du Sénat, ces nouveaux élus prêteront serment le mardi 14 ou le mercredi 15 février 2017. Il souhaite que les résultats définitifs soient publiés au plus vite dans le journal officiel du pays, Le Moniteur. Youri Latortue s’est félicité du fait que l’arrivée de ces nouveaux sénateurs va renforcer le grand Corps en rendant moins fragile le quorum. Le Sénat passe maintenant de 21 à 26 membres. Le processus de contestation se poursuit dans trois autres départements, dont le Sud où le candidat du PHTK Pierre François Sildor, selon les résultats préliminaires, s’est imposé en obtenant 72 919 votes, soit 57,77% aux dépens de Fritz Carlos Lebon de Fanmi Lavalas qui a obtenu 51 325 votes, soit 40,66%. Dans le département du Centre où les élections du 29 janvier ont été très mouvementées, avec des tirs sporadiques et des bombes lacrymogènes, lancées contre un centre de vote, seulement 97 votes séparent les deux candidats. Le candidat du PHTK Rony Célestin, député en fonction, gagne la compétition électorale avec 52 710 votes, soit 49,59% sur son collègue de la KID, Abel Descollines, député en fonction lui aussi, qui a obtenu 52 613 votes, soit 49,50%. Selon les résultats préliminaires, en attendant la fin du processus de contestation, dans le département du Nord, le candidat du PHTK Jean Marie Ralph Féthière remporte le scrutin avec 77 217 votes, soit 56,34%, aux dépens du candidat de Pitit Dessalines, Théodore Saintilus qui obtient 56 899 votes, soit 41.52%. Sur les 21 sénateurs en poste, seulement quatre ont affiché un comportement hostile par rapport au Président de la République, Jovenel Moïse. Sur les cinq nouveaux qui entreront en fonction la semaine prochaine, seul Patrice Dumont n’est pas un proche de PHTK.
Publier le : 17/02/2017   Auteur :

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Ajouter un commentare
Pseudo *
Commentaire *
   
 

Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

En bref
Compteur de visite
10529751 visiteurs dont
1 aujourd'hui,
14459624 pages affichées
>>>>>